•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rôle de la neuropiline dans l'infection par le SRAS-CoV-2

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Le rôle de la neuropiline dans l'infection par le SRAS-CoV-2

Illustration d'un coronavirus pénétrant une cellule humaine.

Un protéine appelée neuropiline pourrait faciliter l'infection des cellules par le SRAS-CoV-2.

Photo : getty images/istockphoto / Freezelight

Pour que nos cellules soient infectées par le virus qui cause la COVID-19, il faut que les protéines à la surface du virus, les spicules qui le caractérisent, trouvent les bons récepteurs. Les récepteurs ACE-2, qu'on trouve par exemple dans les cellules de nos poumons, permettent la pénétration du virus dans nos cellules. Or il semble qu'un autre récepteur, la neuropiline-1, pourrait jouer un rôle clé à ce sujet et faciliter l'infection. Sophie-Andrée Blondin discute de cette découverte avec Nathalie Grandvaux, du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi