•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vraie nature de la deuxième vague au Québec

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

La vraie nature de la deuxième vague au Québec

Des lits d'hôpitaux alignés dans un corridor.

Le profil de la deuxième vague de COVID-19 pourrait avoir un effet sur le nombre d'hospitalisation au Québec.

Photo : getty images/istockphoto / beerkoff

Le taux d'hospitalisation pour la deuxième vague de COVID-19 est inférieur à ce qu'on avait constaté au printemps. C'est que les personnes infectées sont en moyenne plus jeunes, et que la prise en charge des patients s'est améliorée depuis la première vague. L'analyse des données montre aussi une progression lente mais visible de la proportion des personnes âgées atteintes par contagion communautaire, et laisse entrevoir qu'on pourrait atteindre la limite des capacités hospitalières d'ici la fin octobre. En quoi la deuxième vague de la pandémie diffère-t-elle de la première? Sophie-Andrée Blondin en discute avec Luc Boileau, pdg de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), qui a publié un suivi de l'évolution de l'épidémie de COVID-19 et des besoins hospitaliers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi