•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Questions des auditeurs (première partie) : où vont tous les ovules lorsqu’on prend la pilule contraceptive?

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Questions des auditeurs (première partie) : où vont tous les ovules lorsqu’on prend la pilule contraceptive?

Audio fil du dimanche 16 décembre 2018
Des cellules représentées en rouge avec un noyau rose.

Modélisation par ordinateur d'ovules représentés en rouge.

Photo : Getty Images/iStock Photo / CG Toolbox

Dans le ventre de sa mère, un fœtus de sexe féminin a plusieurs millions d'ovocytes. Assez pour se reproduire pendant plusieurs vies! À la puberté, par contre, il lui en reste environ 400 000, puis 10 000 à l'âge de 40 ans. Qu'on prenne ou non la pilule, tous ces ovocytes excédentaires sont réabsorbés par le corps.

La différence entre le stock d’ovocytes excédentaires d’une femme qui prend la pilule et celui de la femme qui ne la prend pas n’est donc pas très grande : dans toute une vie, seuls quelque 400 ovocytes peuvent être libérés lors de l’ovulation pour, peut-être, devenir un ovule, puis un embryon, en étant fécondés par un spermatozoïde.

Après s'être demandé où vont les ovules, on cherche à savoir où va la gomme qu’on avale parfois et, surtout, s’il est dangereux de le faire. Et l'un des plus fidèles auditeurs des Années lumière veut savoir pourquoi respirer de l’hélium rend la voix plus aiguë.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi