•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La science des bulles de champagne

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

La science des bulles de champagne

Audio fil du dimanche 23 décembre 2018
Une bouteille ouverte dont le liquide explose à sa sortie.

Lorsqu'on l'ouvre, une bouteille de champagne peut générer jusqu'à 1 million de bulles.

Photo : Getty Images/iStock Photo / Nantonov

Une bouteille standard de gaz carbonique contient en moyenne cinq litres de gaz carbonique produit par la fermentation. La pression à l'intérieur de la bouteille équivaut à entre cinq et six fois la pression atmosphérique à l'extérieur. En ouvrant la bouteille, la pression chute d'un coup. Les bulles naissent sur la surface du verre, où des imperfections et des poussières atmosphériques vont permettre aux bulles de se former.

Au tout premier millième de seconde qui suit le débouchage de la bouteille, on voit des choses aujourd'hui qu'on ne voyait pas il y a une dizaine d'années.

Gérard Liger-Belair, physicien associé à l'Université de Reims

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi