•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Rattrapage du 28 juin 2020 : Piscine, alimentation animale et pergélisol

Rattrapage

  • Safari microbiologique : les baigneurs invisibles

    Une belle piscine d'un bleu immaculé, cela ne reste pas parfaitement propre très longtemps si on laisse le champ libre aux microorganismes. Dans le premier épisode de son « safari microbiologique » estival, Marie-Pier Elie démystifie la désinfection des piscines, et nous donne un aperçu des minuscules créatures qui pourraient proliférer dans l'eau s'il n'était du recours à la chimie.

  • Des insectes pour nourrir les animaux

    On en parle depuis des années comme d'une source de protéines plus écologique que la viande et on voit peu à peu des produits à base d'insectes faire leur place sur les tablettes des épiceries. Derrière cet engouement pour les barres tendres aux grillons et les poudres de vers de farine, il y a eu beaucoup de recherches pour développer et optimiser les méthodes d'élevage. Comme nous le rapporte Alexandre Touchette, cette industrie agroalimentaire en plein essor se tourne de plus en plus vers l'alimentation animale.

  • Le théâtre au secours de la planète

    Que ce soit en plein air ou en salle de classe, les jeunes sont attentifs quand les membres de la troupe Green Kids Inc. leur exposent les risques qui guettent notre planète. L'organisme à but non lucratif est basé à Winnipeg. Gino Harel s'y est rendu pour assister à l'une de leurs présentations dans une école.

  • Un paysage qui change, des infrastructures menacées et un sol qui dégèle

    « On peut faire de la modélisation, on peut utiliser des méthodes géophysiques, mais finalement il faut faire des trous, il faut extraire des carottes pour rapporter des échantillons », explique la chercheuse Pascale Roy-Léveillée, qui sillonne le Nord pour étudier les propriétés du pergélisol et sa dégradation. La professeure de géographie à l'Université Laurentienne, à Sudbury, raconte à Sophie-Andrée Blondin les aspects théoriques, pratiques et humains de son travail pour aider les communautés qui voient leurs infrastructures menacées en raison du dégel.

Vous aimerez aussi