Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-France Bélanger

Audio fil du dimanche 17 mars 2019

  • Représentation artistique de la circulation sanguine.

    Un traitement CRISPR testé chez l’humain

    Des entreprises de biotechnologie suisse et américaine annoncent avoir testé, pour la première fois chez l'humain, une thérapie fondée sur l'outil d'édition génétique CRISPR/Cas9 pour tenter de guérir une maladie du sang. Les détails avec Jean François Bouthillette. Voir la suite »

  • Un pilote dans son cockpit.

    Y a-t-il (toujours) un pilote dans l'avion?

    Le deuxième écrasement d'un Boeing 737 Max 8 a cloué au sol ce type d'appareil, suscitant de nombreuses questions sur les systèmes automatisés utilisés par les pilotes d'avion. Pendant un vol, est-il souhaitable que des mains humaines ne soient sur les commandes que pour une durée de 440 secondes en moyenne? La formation des pilotes est-elle adaptée à l'environnement hyper automatisé des nouveaux avions? Voir la suite »

  • Les capsules de l'Hyperloop voyageraient à une vitesse de plus de 1200 km/h dans des tubes ayant une pression atmosphérique très faible.

    Les promesses de l'Hyperloop tiendront-elles la route?

    La technologie de transport Hyperloop, qui permettra à terme de transporter des marchandises et des passagers à des vitesses terrestres jamais atteintes dans le civil, poursuit ses avancées. Trois entreprises en particulier sont au-devant de la scène et sont à l'étape des prototypes ou sur le point de l'être. Mais de leur propre aveu, de nombreux défis techniques restent à surmonter. Voir la suite »

  • Deux bulles de conversation avec des F et des V à l'intérieur.

    Et si la diète avait eu une incidence sur le langage?

    Manger « mou », pour reprendre une expression populaire – c'est-à-dire manger des aliments moins coriaces sous la dent –, aurait pu avoir des répercussions d'ordre linguistique. Une étude parue dans la revue Science soutient que les changements alimentaires apparus avec l'arrivée de l'agriculture, il y a quelque 12 000 ans av. J.-C., auraient favorisé l'émergence des sons « F » et « V », bien présents dans plusieurs langues. Voir la suite »

Chargement en cours