•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Audio fil du dimanche 9 décembre 2018

Rattrapage

  • L'écoanxiété et les changements climatiques

    La réalité des changements climatiques frappe déjà de plein fouet les habitants du Grand Nord canadien, qui vivent au quotidien les effets de la fonte du pergélisol. Cette réalité est au cœur d'un nouveau phénomène : l'écoanxiété.

  • L'exclusion sociale des personnes séropositives attaque leur cerveau

    Les personnes qui vieillissent avec le VIH se sentent souvent stigmatisées, exclues, jugées. Des chercheurs découvrent aujourd'hui que cela affecte leurs capacités cognitives et les empêche de fonctionner comme avant.

  • Mission Osiris-Rex : analyser l’astéroïde Bénou

    Après un voyage de 2 ans, long de 2 millions de kilomètres, la sonde Osiris-Rex est arrivée, lundi, dans les environs de l'astéroïde Bénou, l'un des 500 000 objets de ce genre dans le système solaire. Son objectif : cartographier l'objet céleste et, à terme, en prélever un échantillon, qui reviendra sur Terre.

  • Les bébés qui pleurent fort ont un avantage évolutif

    Les bébés canadiens sont les champions mondiaux dans le domaine du pleur : 31,4 % d'entre eux seraient en proie à des crises de larmes intenses, c'est-à-dire qu'ils pleureraient au moins trois heures par jour, trois fois par semaine, pendant trois semaines d'affilée. Ils sont suivis de près par les bébés britanniques et les bébés italiens, tandis que les bébés danois, allemands et japonais sont les moins braillards. Toutefois, peu importe la nationalité, une question demeure : pourquoi les petits Homo sapiens pleurent-ils si fort, comparativement aux petits d'autres espèces?

Vous aimerez aussi