Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin

Audio fil du dimanche 25 novembre 2018

  • Briefing présentant InSight.

    La mission InSight : sonder le cœur de Mars

    Les missions d'exploration vers la planète Mars sont peu courantes, mais spectaculaires. Et l'une de ces missions – celle de la sonde InSight, de la NASA – connaîtra son dénouement le lundi 26 novembre, après quoi commencera son travail scientifique, si tout se passe bien. Mais encore faudra-t-il que l'atterrissage d'InSight se déroule sans problème... Car pour la première fois depuis 2012, l'agence spatiale américaine tentera de faire atterrir l'une de ses sondes sur la planète rouge. Voir la suite »

  • Jennifer Abel se tient sous l'eau, recroquevillée.

    L’invention du plongeon dans la mousse

    Après la diffusion de notre entrevue sur les risques du plongeon de haut vol, un fidèle auditeur, Réjean Ouellette, a communiqué avec l’équipe des Années lumière pour raconter une belle histoire de science... et d’éclaboussures. L’homme a mis au point, au début des années 1970 à Montréal, la « machine à bulles » qui allait dès lors révolutionner le plongeon olympique. Voir la suite »

  • Logo du CABO

    L'herbier 2.0 : cartographier la biodiversité

    Le nouvel Observatoire aérien canadien de la biodiversité met à contribution le potentiel d'une nouvelle approche, la spectranomique, afin de mieux inventorier la biodiversité végétale du haut des airs. L'objectif du CABO (Canadian Airborne Biodiversity Observatory) est de mieux surveiller les effets des changements climatiques et des espèces envahissantes sur la biodiversité végétale canadienne. Voir la suite »

  • Participants au Bar des sciences.

    Concilier la science et les savoirs autochtones

    Les scientifiques doivent-ils faire une plus grande place aux savoirs traditionnels autochtones afin d'enrichir les connaissances de tous? Ce clivage est au cœur du Bar des sciences organisé en collaboration avec le magazine Québec Science, qui a eu lieu à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à Val d'Or le 22 novembre dernier. Au-delà des possibles tensions sociales et politiques, est-ce que la science peut réellement s'inspirer des savoirs autochtones? Voir la suite »

Chargement en cours