•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chanson multilingue pour célébrer les cultures du Cap-Breton

Le réveil / Nouvelle-Écosse et T.-N.-L.

Avec Marc Babin

En semaine de 6 h à 9 h en N.-É.
6 h 30 à 9 h 30 à T.-N.-L.

Une chanson multilingue pour célébrer les cultures du Cap-Breton

Rattrapage du mercredi 17 février 2021
Différents écrans avec des artistes qui dansent et jouent de la musique.

Des élèves et artistes du Cap-Breton se sont réunis dans une vidéo en chantant « Ancient and Forever», une chanson écrite en anglais par JP Cormier et traduite en français, micmac et gaélique.

Photo : Capture d'écran Youtube

Une chanson de l'auteur-compositeur-interprète JP Cormier a été traduite en français, micmac et gaélique pour être chantée par des élèves, afin de représenter la diversité culturelle de la région du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Au cours des cinq derniers mois, une cinquantaine d'élèves, enseignants et artistes originaires du Cap-Breton ont participé à la réalisation et au montage de la pièce Ancient and Forever, une chanson originalement composée en anglais.

Publiée lundi, la vidéo de la chanson avait déjà été visionnée sur YouTube mercredi plus de 9000 fois.

La vidéo est introduite par JP Cormier. Suivent ensuite de puissants chants et tambours micmacs.

Plusieurs musiciens professionnels accompagnent les jeunes qui chantent dans les quatre langues de la région, notamment Ronald Bourgeois, Michelle Deveau, Nicole Deveau, Lucy MacNeil, membre du groupe The Barra MacNeils, de même que les violonistes Ashley MacIsaac et Colin Grant.

Les images tout comme la chanson, sont fortes et évocatrices. On y découvre les traditions micmaques, acadiennes et gaéliques à travers différentes danses exécutées par les jeunes.

Créer des liens entre les cultures

Ce travail colossal a été orchestré par les enseignants en musique Nicole Deveau et Carter Chiasson.

Ce dernier, qui travaille à l’école secondaire Allison Bernard, à Eskasoni, avait aidé la jeune Emma Stevens avec une reprise en langue micmaque de Blackbird (Nouvelle fenêtre). La chanson, devenue virale, l'avait menée à rencontrer le légendaire Paul McCartney.

J'ai vraiment aimé de voir toutes les différentes cultures et langues dans la chanson, je trouve que c'est meilleur que juste une chanson en français ou en anglais, laisse savoir Dayna Larade, une élève de 13 ans à l'école NDA, à Chéticamp. Depuis, j'ai toujours la chanson dans la tête!

Son expérience lui a permis de rester en contact avec d'autres élèves de la vidéo.

Différents écrans avec des chanteurs et chanteuses et musiciens.

Des artistes acadiens font partie de la chanson Ancient and Forever, qui met en valeur les différentes cultures du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Capture d'écran Youtube

Reconaître les traditions des autres

Pandémie oblige, la vidéo a dû être tournée séparément, alors qu'initialement, on voulait regrouper les élèves pour qu'ils puissent créer des liens à la suite de la rencontre.

Ici, au Cap-Breton, et ailleurs dans la province, on vit dans des communautés qui ont des cultures fortes, qui sont très fières.

Nicole Deveau, musicienne

Souvent, on ne prend pas le temps de reconnaître les autres cultures autour de nous, parce qu'on travaille à sauvegarder notre langue et nos traditions. C'est important de reconnaître nos voisins, qui travaillent aussi fort que nous pour préserver leur culture, observe-t-elle.

D'après les informations de Caroline Lévesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi