•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Des étudiants internationaux entament leurs études à l’Î.-P.-É.

Rattrapage du mercredi 16 septembre 2020
Trois étudiants posent pour la photo. Une affiche promotionnelle du collège est collé au mur derrière les étudiants.

Depuis quelques années, le Collège de l’Île mise beaucoup depuis quelques années sur le recrutement international.

Photo : Gracieuseté Collège de l'Île

Malgré la pandémie, le Collège de l'Île compte une importante population étudiante d'origine étrangère.

L’année 2020 sera certainement marquée par la pandémie de COVID-19. Au Collège de l’Île, l’année sera également marquée par un nombre record d’étudiants inscrits à ses programmes.

Selon Donald Desroches, président de cet établissement scolaire francophone, 65 étudiants sont inscrits durant l’année scolaire 2020-2021. Une quarantaine des personnes inscrites sont d’origine étrangère.

Bien qu’une grande partie des cours soient donnés à distance, une quarantaine d’étudiants continuent à fréquenter les installations du collège, selon lui.

Donald Desroches déplore néanmoins de ne pas pouvoir accueillir toute la communauté scolaire au sein des bâtiments du collège.

C’est sûr que cela fait une énergie différente. Habituellement, on rentrait au collège à ce moment-ci et cela bourdonnait d’activités.

Donald Desroches, président du Collège de l’Île

Dans un communiqué envoyé à Radio-Canada, le collège informe que tous les étudiants suivant des cours à distance ou sur place ont toujours accès aux mêmes plateformes d’apprentissage et aux ressources du Centre de la réussite étudiante.

Donald DesRoches.

Donald DesRoches, président du Collège de l'Île.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Selon Donald Desroches, bien que les résultats concernant les inscriptions soient très positifs, une partie des étudiants étrangers qui devaient venir étudier au collège cette année ont reporté leur arrivée à l’an prochain, compte tenu de la crise sanitaire.

Questionnée sur le faible taux d’inscription d’étudiants résidant à l’Île-du-Prince-Édouard dans son établissement, Donald Desroches explique que la communauté acadienne et francophone de la province se trouve dans un creux démographique en ce qui a trait la population de jeunes à l’âge universitaire.

Il ajoute qu’une augmentation de la population étudiante de l’année courante représenterait un bon signe pour l’avenir du collège.

D’après l’entrevue de Denis Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi