•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

La course du Festival acadien se déroule virtuellement cette année

Rattrapage du jeudi 10 septembre 2020
Une femme fait de la course à pied sur le bord de l'eau

La course est traditionnellement réalisée dans le cadre du Festival acadien de l’Île-du-Prince-Édouard qui a dû être annulé cette année en raison de la pandémie.

Photo : EvantoElements / LiZhongfei

La traditionnelle compétition continue de faire courir de nombreux participants.

La 4e édition de la course du Festival acadien a adopté un nouveau format en ce temps de crise sanitaire.

Cette année, les coureurs peuvent choisir leur propre trajet et organiser la course à leur compte. Les participants peuvent courir chez eux, sur un terrain de course, dans le bois, dans l’endroit où ils veulent, explique Kathleen Couture, co-organisatrice de la course.

À la fin de la compétition, les participants doivent communiquer leur résultat au comité organisateur. Les médailles peuvent être ramassées aux endroits désignés dans la région Évangéline ou envoyées par la poste.

Kathleen Couture, directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophones de l'Île-du-Prince-Édouard.

Kathleen Couture, co-organisatrice de la course.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Bien que le format de la 4e édition de la course soit différent, Kathleen Couture explique que les changements n’ont pas découragé les coureurs.

Plus de 85 adultes et 44 enfants ont participé à la course, cette année, selon la co-organisatrice. Le taux de participation aurait été à peu près le même que celui des années précédentes.

La course s’est très bien partie ! […] On commence à arriver à la fin des médailles !

Kathleen Couture co-organisatrice de la course du Festival acadien

Le comité organisateur de la 4e course du Festival acadien réalise aussi une levée des fonds en bénéfice des élèves de la onzième et de la deuxième année de l’École Évangéline.

D’après l’entrevue de Daniel Hébert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi