•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Le marché immobilier explose en Atlantique

Rattrapage du jeudi 27 août 2020
Un travailleur debout sur la structure d'une maison en construction.

La période actuellement favoriserait les affaires des entrepreneurs qui achètent de vieilles baraques, les retapent et les revendent à fort prix.

Photo : CBC

Après des mois de panne sèche occasionnée par la COVID-19, le marché immobilier tend à surchauffer.

Selon l’Association canadienne des courtiers immobiliers, l’industrie a rattrapé le temps perdu, avec une fois et demie de plus de maisons vendues si on compare au mois d’avril dernier, en plein confinement.

Les gens commencent à reprendre leur goût de faire leurs projets, parce que tout a été mis sur la glace pendant quatre mois.

Francis Thériault, courtier et investisseur immobilier chez PEI Agents

Des entrepreneurs plus occupés et une pénurie des matériaux de construction s’ajoutent au phénomène.

Francis Thériault, courtier et investisseur immobilier chez PEI Agents, explique qu’en raison de cette pénurie, les coûts des matériaux s’avèrent forcément plus élevés que dans la période précédant l’éclosion de la pandémie.

Attendre jusqu’à ce que les prix se rétablissent serait actuellement la meilleure décision à prendre, selon lui.

M. Thériault ajoute que l’inventaire d’immobiliers disponibles sur le marché était déjà très limité l’Île-du-Prince-Édouard, même avant la pandémie, ce qui multiplierait les obstacles auxquels sont confrontées les personnes désirant investir dans un projet immobilier.

D’après l’entrevue de Denis Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi