•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles de l’Î.-P.-É. sont prêtes à relever le défi de l’enseignement à la maison

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Les écoles de l’Î.-P.-É. sont prêtes à relever le défi de l’enseignement à la maison

Rattrapage du jeudi 2 avril 2020
Deux enfants font des activités pédagogiques à la maison.

L’enseignement à la maison commence le lundi 6 avril, pour tous les élèves de l'Île-du-Prince-Édouard. (Archives)

Photo : Karine Lizotte

La Commission scolaire de langue française s'est dit préparée à mettre en place sa stratégie d'apprentissage à la maison, dès lundi.

Selon Natascha Joncas, directrice de la Commission scolaire de langue française de l’Île-du-Prince-Édouard, le gouvernement et les membres de la communauté scolaire travaillaient déjà sur un plan d'action, depuis le début de la crise.

Bien qu’il reste encore des ajustements à apporter au nouveau modèle d'enseignement, la directrice de la commission scolaire assure que son équipe est prête à gérer les demandes des familles.

C’est le début d'un plan. Ce n’est pas collé dans le béton. On l’ajustera au fur et à mesure.

Natascha Joncas , directrice de la Commission scolaire de langue française.

Les travailleurs de l’éducation cherchent toujours des solutions aux familles qui n’ont pas d’accès Internet ou d'outils technologiques pour suivre les cours.

Natascha Joncas conseille aux parents se refusant à adopter le nouveau modèle de contacter la commission scolaire afin que son équipe puisse leur venir en aide, au besoin.

Natascha Joncas est assise sur une chaise, dans son bureau. Elle regarde la caméra.

Natascha Joncas, directrice générale de la Commission scolaire de langue française de l'Île-du-Prince-Édouard

Photo : Julien Lecacheur

En entrevue au Réveil, la directrice de la commission scolaire raconte que sa charge de travail s’est beaucoup alourdie dans les dernières semaines, en raison de la crise de la COVID-19. Elle demeure néanmoins positive par rapport au déploiement du modèle d’enseignement à la maison.

On jongle avec l’inconnu tous les jours, mais ça va très bien.

Natascha Joncas , directrice de la Commission scolaire de langue française

Le ministre de l’Éducation de l’Île-du-Prince-Édouard, Brad Trivers, a déclaré, mardi dernier, qu’à compter du 6 avril, l’enseignement reprendra pour tous les élèves, malgré les circonstances difficiles.

D'après l'entrevue de Denis Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi