•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Du jus de pommes à un cidre reconnu à l’Î.-P.-É et à l’International

Rattrapage du vendredi 6 mars 2020
Deux personnes qui tiennent chacun une bouteille de cidre.

Le propriétaire de la cidrerie Double Hill, Sebastian Manago (à droite), et Bryan McCracken, directeur des opérations de l'entreprise (à gauche)

Photo : CBC / Double Hill Cidery

Le propriétaire de la cidrerie Double Hill de l'Île-du-Prince-Édouard remporte deux prix dans la même semaine.

Sebastian Manago a su convaincre les juges du concours Ignition francophone de l’importance de lui accorder un montant de 25 000 $.

Le concours, qui emprunte le modèle des émissions Dans l’œil du dragon, Dragon’s Den et Shark Tank, a connu son grand gagnant ce jeudi, au Centre Belle-Alliance de Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Sebastian Manago prévoit d’investir l’argent du prix dans la modernisation de l’équipement utilisé dans la production de ses cidres.

Deux autres entrepreneurs étaient en lice pour remporter la somme, notamment les entrepreneures insulaires Ghislaine Cormier et Josée Gallant-Gordon.

Trois personnes qui font la cueillette de pommes sauvages dans un champ.

La cidrerie Double Hill, à Caledonia, à l’Île-du-Prince-Édouard est spécialisée dans la production de cidres à base de pommes sauvages.

Photo : Gracieuseté de Sebastian Manago

L’idée du modèle d’affaires de la cidrerie Double Hill est née il y a sept ans lorsque Sebastian Manago a décidé de produire du jus de pommes sauvage. On a noté que ce jus était largement supérieur à ceux qu’on trouve au supermarché. On a dit, si le jus est bon [...], ça va faire un très bon cidre., raconte le propriétaire de la cidrerie. Ayant obtenu de bons résultats avec la production de jus, Sebastian Manago a fait appel à des spécialistes en production de sirop de pommes et de cidre afin de peaufiner son idée.

Les pommes de l’Île-du-Prince-Édouard sont parfaites pour faire des cidres.

Sebastian Manago, propriétaire de la cidrerie Sebastian Manago

La cidrerie Double Hill a également reçu, cette semaine, une médaille d’argent dans un concours international de cidres qui a eu lieu à New York. Un nouveau cidre de la marque devra sortir en mai 2020.

D’après l’entrevue de Denis Duchesne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi