•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un régime plus strict pour l’octroi de permis des garderies à l’Î.-P.-É.

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Un régime plus strict pour l’octroi de permis des garderies à l’Î.-P.-É.

Rattrapage du jeudi 13 février 2020
Un homme et une femme sont assis à une table de jeu avec des enfants qui s'amusent avec de la pâte à modeler.

Le nouveau régime entrera en vigueur le 1er avril 2020.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Le nouveau régime devra serrer la vis par rapport à la vérification des antécédents criminels des employés des CPE.

Le nouveau règlement sur l’octroi de permis et l’inspection des garderies sera mis en place, le 1er avril 2020, par le ministère de l’Éducation.

Les modifications font suite aux critiques de la vérificatrice générale de la province, Jane MacAdam, qui était à ce poste en 2019. Dans son rapport, la vérificatrice a constaté que 30 % des demandes de permis des centres de la petite enfance (CPE) étaient approuvées même si les exploitants ne soumettaient pas l'ensemble du personnel à un contrôle systématique.

Pour Kathleen Couture, la directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophones de l’Île-du-Prince-Édouard, les règles sont désormais plus claires.

Les règlements étaient toujours là, c’est juste qu’ils n’étaient pas écrits sur un papier.

Kathleen Couture, la directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophones de l’Île-du-Prince-Édouard
Kathleen Couture, directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophones de l'Île-du-Prince-Édouard.

Kathleen Couture, directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophones de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Selon madame Couture, les employés des CPE ne devront pas repasser les examens de la province. Une éventuelle reprise des examens aurait lieu seulement dans des cas spécifiques, selon elle.

En entrevue au Réveil, Kathleen Couture a souligné que le renouvellement des certifications des garderies se fait tous les trois ans, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Avec les informations de Denis Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi