•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme visant la création de milieux de travail plus favorables aux femmes voit le jour

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Un programme visant la création de milieux de travail plus favorables aux femmes voit le jour

Rattrapage du jeudi 16 janvier 2020
Des employés issus de la diversité sont assis autour d'une table.

Le programme Ignite offrira, dès février, des ressources, en français et en anglais, aux employeurs de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Getty Images

Le programme Ignite aide les propriétaires d'entreprises à identifier les problèmes et à bâtir un plan d'action visant les travailleuses.

Le Réseau des femmes de l’Île-du-Prince-Édouard offrira des ressources, en français et en anglais, aux employeurs insulaires, dès février.

Les gestionnaires pourront se servir d’un cahier de travail qui leur permettra de dresser un portrait de leur entreprise et d’identifier les accommodements déjà offerts aux employées. Le Réseau de femmes pourra aider les employeurs à bâtir un plan stratégique personnalisé à la réalité de leur milieu de travail, en fonction de cette auto-évaluation.

Jillian Kilfoil portant des écouteurs. Elle est assise et parle au microphone dans un studio radio.

Jillian Kilfoil, directrice du Réseau des femmes de l’Île-du-Prince-Édouard

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Jillian Kilfoil, directrice du Réseau des femmes, souligne qu’il manquerait des ressources aux employeurs qui désirent offrir du soutien aux femmes, surtout à celles ayant des enfants.

Les employeurs ont beaucoup de défis. C’est très difficile pour eux de trouver les ressources humaines pour faire ce travail.

Jillian Kilfoil, directrice du Réseau des femmes de l'île-du-Prince-Édouard

Le programme Ignite fait suite aux travaux réalisés par le Réseau des femmes auprès des services de garde de l’Île-du-Prince-Édouard. Des femmes fréquentant ces services ont rapporté des problèmes survenus au bureau à la suite de leur accouchement. Selon Jillian Kilfoil, certaines femmes se plaignaient d’avoir perdu de promotions au travail en raison de leurs responsabilités à la maison.

Madame Kilfoil insiste sur le fait que la discrimination persiste dans tous les secteurs du marché du travail. L'écart salarial entre les hommes et les femmes en représenteraient des exemples.

La directrice du Réseau des femmes souligne l’importance d’investir dans les équipes de travail en tout temps. Même s’il n’y a pas de problèmes dans l’organisme, on doit toujours travailler pour faire de la prévention des problèmes qui peuvent se présenter., affirme-t-elle.

Avec les informations de Denis Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi