•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alertes d’urgence unilingues : toujours pas d’explications

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Alertes d’urgence unilingues : toujours pas d’explications

Rattrapage du vendredi 29 novembre 2019
Une personne qui tient un cellulaire sur la main. Un message d'alerte en anglais apparaît à l'écran.

Des résidants de certaines provinces, dont l’Île-du-Prince-Édouard, affirment ne pas avoir reçu de message d’alerte bilingue.

Photo :  CBC / John Robertson

La FCFA encourage les personnes touchées par le problème à porter plainte auprès du Commissariat des langues officielles.

Jean Johnson, le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), dit ne pas comprendre pourquoi ce problème s’est produit, lors du troisième test du système national d’alertes d’urgence réalisé mercredi.

En mai 2019, lors du deuxième test, le message a été pourtant envoyé dans les deux langues officielles.

En 2019, soit qu’il y ait une immense incompétence et une mauvaise volonté, soit qu'il y ait le désir de ne pas respecter les obligations de la loi des langues officielles.

Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA)
Un homme devant le drapeau canadien et une affiche indiquant la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.

Jean Johnson, président de la FCFA.

Photo : Radio-Canada / Angie Bonenfant

Selon la FCFA, 35 % des Canadiens auraient reçu ce message uniquement en anglais. Le problème serait survenu à l’Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Alberta, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.

Si les citoyens ne peuvent pas recevoir l’information dans les deux langues, comment peut-on s’assurer que les gens vont être capables de comprendre le message?, s'interroge Johnson.

Pour Jean Johnson, la responsabilité d’assurer que le message soit envoyé dans les deux langues repose sur Sécurité Canada.

On parle d’un d’alerte qui prévient les citoyens d’un événement qui pourrait les mettre à risque.

Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA)

Le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada prévoit de se rencontrer avec des membres du gouvernement fédéral afin d’aborder la question et de demander des explications à cet égard.

Avec les informations de Denis Duchesne

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi