•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’arrivée des Beaujolais nouveaux aux magasins de l’Î.-P.- É.

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

L’arrivée des Beaujolais nouveaux aux magasins de l’Î.-P.- É.

Rattrapage du jeudi 21 novembre 2019
Quatre verres de vin devant les quatre bouteilles Beaujolais nouveaux respectives.

Les Beaujolais nouveaux sont arrivés à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Cette année, les magasins Alcool Î.-P.- É. proposent cinq vins Beaujolais nouveaux, dont un rosé.

Il s’agit d’une tradition que l’on observe chaque troisième jeudi de novembre.

Les Beaujolais nouveaux sont des vins qui ont été récemment produits. Leur distribution se fait dans les semaines qui suivent la fin des vendanges.

Ces vins étaient des raisins il y a quelques semaines. Et on a la chance de les goûter.

Jean-Sébastien Morin, sommelier et gestionnaire de la catégorie Vins à la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard.
Un homme portant une chemise noire. Une carte de la planète est collée sur le mur au fond.

Jean-Sébastien Morin, sommelier et gestionnaire de la catégorie Vins à la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Daniel Hébert

Le Beaujolais nouveau rosé, qui a été ajouté à la liste des nouveautés de cette année, propose une saveur légère avec des arômes de framboises et de fraises.

Pour Jean-Sébastien Morin, sommelier et gestionnaire de la catégorie Vins à la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard, cette nouveauté découle de la demande croissante par ce type de vin.

Le rosé gagne en popularité en général, et les Beaujolais ne voulaient pas être en reste.

Jean-Sébastien Morin, sommelier et gestionnaire de la catégorie Vins à la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard.
Une image de deux bouteilles de vin Beaujolais Villages.

Malgré les défis liés aux conditions météorologiques de cette année, les producteurs ont réussi à avoir de bons produits, selon Jean-Sébastien Morin.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Cette année, la production des Beaujolais nouveaux a été 25 % plus petite que la moyenne, en raison des conditions météorologiques survenues au dernier printemps.

Il y a plus d’événements météorologiques critiques [...]. En effet, cela commence à être une réalité dans le monde du vin aussi.

Jean-Sébastien Morin, sommelier et gestionnaire de la catégorie Vins à la Régie des alcools de l’Île-du-Prince-Édouard.

Les Beaujolais nouveaux comptent d’une gamme de prix et de producteurs variés, dont le Français Georges Dubœuf, l’un des producteurs les plus connus de vins nouveaux.

Selon Jean-Sébastien Morin, le Canada est le cinquième marché le plus important dans le marché des Beaujolais nouveaux.

Avec les informations de Denis Duchesne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi