•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un retour sur l’histoire du féminisme à l’Île-du-Prince-Édouard

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Un retour sur l’histoire du féminisme à l’Île-du-Prince-Édouard

Audio fil du mardi 12 novembre 2019
Une image de la couverture du magazine avec une photo d’une femme noire. Deux femmes sont assises au fond de la salle. Plusieurs livres se retrouvent sur des étagères encore plus au fond.

Le magazine Common ground a été fondé en 1982 et a disparu en 1995.

Photo :  CBC / Isabella Zavarise

Le Réseau des femmes de l'Île-du-Prince-Édouard célèbre ses 35 ans d'existence en relançant le magazine féministe Common ground.

Selon Jillian Kilfoil, la directrice du Réseau des femmes de l’Île-du-Prince-Édouard, ce magazine a été le projet qui a donné naissance à l’organisme.

On voulait mettre le focus sur l’histoire du féminisme à l’Île-du-Prince-Édouard.

Jillian Kilfoil, directrice du Réseau des femmes de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le magazine Common ground a été fondé en 1982 et a disparu en 1995.

Il y avait une grande variété dans les sujets [abordés dans le magazine]. Cela pourrait être des femmes travaillant en agriculture ou des problèmes liés au manque de justice par rapport à la violence conjugale.

Jillian Kilfoil, directrice du Réseau des femmes de l’Île-du-Prince-Édouard.
Jillian Killfoil, la directrice de l'association du Réseau des femmes de l'Île-du-Prince-Édouard demande aujourd'hui au gouvernement de l'aide pour mieux informer et éduquer les femmes enceintes.

Selon Jillian Kilfoil, les enjeux et les défis auxquels font face les femmes de l’île restent les mêmes.

Photo : Julien Lecacheur

Une activité de financement (Nouvelle fenêtre) est aussi prévue le mercredi 13 novembre, à 18 h, à la salle Florence Simmons du Collège Holland, à Charlottetown, afin de souligner l’anniversaire de cet organisme et de ramasser la somme de dix mil dollars.

Cet événement vise aussi à augmenter la visibilité du Réseau des femmes.

Jillian Kilfoil affirme que les enjeux et les défis auxquels font face les femmes de l’île sont les mêmes.

Elle souligne néanmoins que l’organisation du travail de son organisme et son modèle de financement ont changé au fil des années.

Avec les informations de Denis Duchesne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi