Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Denis Duchesne
Audio fil du lundi 21 octobre 2019

Manque de personnel bilingue : l'un des défis d'Élections Canada

Publié le

Une urne d'Élections Canada.
Les bureaux de vote à l’Île-du-Prince-Édouard fermeront à 20 h 30.   Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Selon Françoise Enguehard, conseillère en relations médias pour Élections Canada dans la région atlantique, le manque de personnel bilingue et le fait que le vote par anticipation ait duré plus longtemps cette année ont rendu le recrutement plus compliqué que prévu.

Néanmoins, madame Enguehard assure que les bureaux de vote sont prêts à accueillir les électeurs dans ce jour J du scrutin.

Partout le Canada Atlantique, les bureaux sont capables aujourd’hui de fonctionner de manière optimale.

Françoise Enguehard, conseillère en relations médias pour Élections Canada dans la région atlantique.

La conseillère en relations médias pour Élections Canada affirme que seulement une plainte à l’égard de l’offre de services bilingues a été enregistrée dans l'Atlantique.

Selon elle, la procédure la plus simple pour soumettre une plainte à cet égard est de le faire sur place, avant de quitter le bureau de vote.

La hausse du vote par anticipation dans l'Atlantique

Selon Françoise Enguehard, les électeurs qui ont voté par anticipation ont été plus nombreux, cette année.

À l’Île-du-Prince-Édouard, 25 843 électeurs ont déjà exercé leur droit de vote. Il s’agit d’augmentation d’environ 19 % par rapport aux élections fédérales de 2015.

Avec les informations de Denis Duchesne.

Chargement en cours