•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autobus scolaires :  l'Î.-P.-É. serre la vis aux automobilistes fautifs

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Autobus scolaires :  l'Î.-P.-É. serre la vis aux automobilistes fautifs

Audio fil du vendredi 30 novembre 2018
On voit dans le rétroviseur, l'autobus scolaire et son entourage.

Rétroviseur d'autobus scolaire en Ontario.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

L'Île-du-Prince-Édouard prend de grands moyens pour protéger les enfants qui voyagent en autobus scolaire.

Les automobilistes qui dépasseront un autobus scolaire alors que ses lumières rouges clignotent accumuleront 12 points d'inaptitude et, du même coup, perdront leur permis de conduire pendant trois mois.

Cette nouvelle mesure entrera en vigueur le 8 décembre. À la perte du permis de conduire s'ajoutera une contravention de 5000 $.

Sécurité des enfants

« Nous avons tous un rôle à jouer pour la sécurité de nos enfants, a déclaré la ministre des Transports et des Infrastructures, Paula Biggar. Ce changement indique clairement que les conducteurs qui ignorent la loi entourant les autobus scolaires ne sont pas les bienvenus sur les routes de l'Île-du-Prince-Édouard. »

Pour récupérer son permis de conduire, un automobiliste fautif devra rencontrer Highway Safety, payer des frais de 100 $ et suivre un cours de conduite dans les six mois suivant la restitution de son permis. Il subira aussi une période de probation conformément à laquelle toute autre accumulation de point d'inaptitude dans un délai d'un an entraînera une nouvelle suspension du permis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi