•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des maisons plus chères à l’Î.-P.-É : la tendance se maintiendra

Le réveil / Île-du-Prince-Édouard

Avec Denis Duchesne

En semaine de 6 h à 9 h

Des maisons plus chères à l’Î.-P.-É : la tendance se maintiendra

Audio fil du lundi 21 octobre 2019
Immeuble à logements à Charlottetown.

Une crise du logement sévit à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le prix moyen d'achat d'une maison dans la province a dépassé les 250 000 dollars. Dans la capitale insulaire, ce chiffre s'approche un peu plus des 300 000 dollars. La montée des prix ne devrait pas s'arrêter.

Marie Fleurial-Acéac, une insulaire qui a récemment acheté une maison à Charlottetown, déplore le fait que le budget de la famille ait été réduit en raison de cet achat.

Cela nous stresse. Cela rend notre budget très serré.

Marie Fleurial-Acéac

Afin de contrer la hausse des prix, la Ville de Charlottetown imposera dès le 1er janvier 2020 une taxe sur les loyers à court terme, comme ceux du type Airbnb.

Le maire de Charlottetown, Philip Brown, devant un immeuble brun.

Le maire de Charlottetown, Philip Brown.

Photo : Radio-Canada / Laura Meader

Pour le maire de Charlottetown, Philip Brown, il s’agit d’un travail qui devra être fait à long terme, en collaboration avec les gouvernements provincial et fédéral.

Le maire indique aussi que la construction de maisons coopératives pourrait représenter une solution dans cette période de crise.

Avec les informations de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi