•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le renouveau

Avec Naomi Fontaine

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Reconnecter avec ses racines

Les Atikamekw de Manawan
Sakay Ottawa, musicien et directeur de l'école Otapi à Manawan, en compagnie de sa famille.

Sakay Ottawa, musicien et directeur de l'école Otapi à Manawan, en compagnie de sa famille.

Photo : Radio-Canada / Danny Braün

En suivant le chemin forestier qui part de Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière, on atteint la communauté atikamekw de Manawan. C'est un peuple qui a su préserver sa langue, la plus parlée parmi les langues autochtones du Québec. Les Atikamekw sont une force tranquille qui, sans grand fracas médiatique ni barrages routiers, sait se faire entendre bien au-delà des montagnes de Lanaudière. Partout au Québec, il y a des échos de leurs innovations sociales et de leur tambour guérisseur. Sakay Ottawa, musicien accompli et directeur de l'École Otapi, nous emmène à la rencontre de son peuple et des acteurs locaux de Manawan.

« La culture atikamekw est très vivante, la langue aussi. On a beaucoup à partager avec le monde. » Sakay Ottawa a choisi de travailler activement avec les jeunes, la plus grande richesse de la nation, selon lui. Pour travailler auprès des jeunes Autochtones, il faut prendre le temps, explique-t-il. Prendre le temps de les écouter, de leur parler, et il faut donner une place à leurs rêves. Un des outils les plus efficaces pour redonner confiance à ces jeunes et leur permettre d’avoir de l’ambition, c’est de leur faire reprendre contact avec leur culture et de les faire reconnecter avec la nature.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi