Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Janique Leblanc, Le phare
Audio fil du mardi 4 septembre 2018

Mobilisation acadienne pour le retour des circonscriptions protégées en Nouvelle-Écosse

Publié le

Un drapeau acadien planté dans la pelouse devant plusieurs drapeaux du Canada.
Il n'y avait aucune circonscription acadienne lors des deux dernières élections provinciales en Nouvelle-Écosse.   Photo : Getty Images / Instants

En Nouvelle-Écosse, les Acadiens plaident leur cause pour réclamer le retour de trois circonscriptions électorales abolies par l'ancien gouvernement il y a six ans, ainsi que la création d'une nouvelle.

La Commission de délimitation des frontières électorales de la province entreprend ses travaux ce mardi. Il s’agit d’une étape essentielle dans le processus de révision de la décision de l’ancien gouvernement néo-démocrate de Darrell Dexter, qui avait en 2012 aboli les circonscriptions acadiennes protégées.

Circonscriptions acadiennes annexées en Nouvelle-Écosse
Circonscriptions acadiennes annexées en Nouvelle-Écosse. Photo : Radio-Canada

En janvier 2017, la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse avait donné raison aux Acadiens en tranchant que l’abolition des trois circonscriptions acadiennes protégées était inconstitutionnelle.

Ce qu'on demande, c'est bien simple, c'est que par respect pour notre histoire, par respect pour l'importance que les Acadiens ont jouée dans le développement de la Nouvelle-Écosse, qu'on nous redonne les circonscriptions acadiennes protégées de Clare, Argyle et Richmond, dit Marie-Claude Rioux, directrice générale de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE)

Le phare de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, peint aux couleurs du drapeau acadien.
Chéticamp, en Nouvelle-Écosse. Photo : Getty Images/benkrut

Les Acadiens demandent de plus la création d’une quatrième circonscription protégée, Chéticamp.

Chéticamp n'a jamais été prise en compte lors des anciennes commissions de délimitation des frontières électorales, explique Mme Rioux. Là encore, on considère que c'est de la marginalisation et que les gens de Chéticamp n'ont pas été traités au même niveau et avec la même attention que les autres régions acadiennes.

Les Acadiens votent moins depuis la disparition des circonscriptions

La FANE présentera un mémoire lors des travaux de la Commission. Nos arguments sont encore plus solides cette fois-ci, juge Marie-Claude Rioux.

Marie-Claude Rioux en entrevue alors que des personnes assistant à la réunion du comité quittent la salle.
Marie-Claude Rioux, directrice générale de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, le 9 mai 2018 à Halifax. Photo : Radio-Canada/Jonathan Villeneuve

Elle estime que les Acadiens étaient des citoyens modèles en ce qui concerne l’exercice de leur droit démocratique. Depuis l’abolition des circonscriptions protégées, leur taux de participation aux élections se situe désormais sous la moyenne provinciale.

Il y a une désaffectation, il y a un désintérêt total des Acadiens quant au droit de vote, dit-elle. Ça, évidemment, ça vient miner tout l'exercice démocratique en Nouvelle-Écosse.

Les arguments qu'on va présenter illustrent clairement la marginalisation systémique des Acadiens depuis la Déportation et de façon continue, ajoute Mme Rioux, qui donne en exemple le rapport de la Commission sur la représentation effective, qui établit clairement que les Acadiens ont été victimes de discrimination systémique.

Le rapport, déposé en janvier dernier, avait toutefois évité de prendre position sur le rétablissement de circonscriptions acadiennes protégées.

Un appel à la mobilisation

La directrice de la FANE a bon espoir que les efforts déployés ces dernières années porteront leurs fruits, après deux élections provinciales au cours desquelles les Acadiens n’ont pas eu de circonscription pour les représenter.

L’organisme lance un appel à la mobilisation des citoyens en vue des audiences qui se dérouleront dans les prochains jours dans quatre régions acadiennes de la Nouvelle-Écosse.

Ces audiences auront lieu :

  • le matin du samedi 8 septembre à 10 h au Centre communautaire de Par-en-Bas, à Tusket ;
  • le samedi 8 septembre à 19 h au Centre des vétérans de Clare, à Saulnierville ;
  • le vendredi 14 septembre à 18 h au Louisdale & District Fire Hall de Louisdale ;
  • le samedi 15 septembre à 18 h aux locaux de la Légion, à Chéticamp.

Chargement en cours