•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde aujourd'hui

Cette émission n'est plus à l'antenne

Audio fil du vendredi 15 juin 2018

Rattrapage

  • Des arnaqueurs tentent de profiter de la pénurie de main-d'oeuvre

    Les personnes qui souhaitent venir travailler au Canada doivent faire preuve de vigilance dans leurs démarches. Des arnaqueurs tentent de profiter de la pénurie de main-d'oeuvre pour flouer des travailleurs prêts à tout pour réaliser leur rêve. On en parle avec Marc-Antoine Lavoie.

  • Innover pour attirer de nouveaux travailleurs

    Au prise avec la problématique de pénurie de main d'oeuvre, de nombreuses entreprises doivent innover pour attirer de nouveaux travailleurs. C'est le cas de Lepage Millwork à Rivière-du-Loup qui offrait aujourd'hui des entrevues sans rendez-vous. La formule déjà utilisée à trois reprises dans le passé semble porter ses fruits. On en discute avec Patrick Bergeron.

  • Thé littéraire sous le thème de la beauté

    Le détonnant « éditeur d'étonnant » Antoine Tanguay, éditeur et propriétaire de la maison d'éditions Alto est l'un des invités d'un Thé littéraire organisé par le Carrefour de la littérature (CLAC Mitis) dimanche 17 juin à 16h à la Ville Estevan. C'est sur le thème de la beauté et sous forme de table ronde avec le designer Michel Dallaire. Avec Annie Landreville à l'animation et Miodrag Zerdoner à la musique.

  • La banque postale dans les milieux ruraux

    La banque postale pourrait combler le vide créé par les fermetures de centre de services de Desjardins au Bas-Saint-Laurent selon le syndicat des travailleurs et travailleurs des postes. La banque postale est une société d'État qui offre sensiblement les mêmes services que les plus grandes institutions financières. Elle est située à même les bureaux de poste de chaque municipalité. Desjardins a mentionné qu'elle serait prête à entamer des discussions avec Poste-Canada si l'intérêt de la société des postes y était. On joint Magali Giroux, coordonnatrice du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes au Québec.

  • La pêche au bar rayé ne fait pas que des heureux

    La pêche au bar rayé est étendue jusqu'à Rimouski et Forestville à partir d'aujourd'hui. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a étendu la zone de pêche du golfe du Saint-Laurent à la rive nord de la Gaspésie et à une bonne partie de la Côte-Nord. Ça fait beaucoup d'heureux, mais ça déçoit aussi les pêcheurs qui sont situés à l'ouest de la nouvelle limite. Suivi avec Marlène Joseph-Blais.