•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avenir incertain pour la saison du hockey junior A

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Avenir incertain pour la saison du hockey junior A

Rattrapage du mardi 19 janvier 2021
Les Lumberjacks de Hearst contre le Crunch de Cochrane.

Les Lumberjacks de Hearst et le Crunch de Cochrane se sont affrontés plus tôt cette saison.

Photo : Francine Savoie-Jansson

Les dernières mesures de confinement annoncées par Doug Ford pourraient signifier une fin de saison prématurée pour les deux ligues de hockey junior A dans le nord de l'Ontario.

Dans le Nord-Ouest, la SIJHL (Superior International Junior Hockey League) jeter l'éponge , alors que dans la NOJHL (Northern Ontario Junior Hockey League), on s'accroche à l'espoir de compléter la saison, à moins que le confinement soit à nouveau prolongé.

On voit s'évaporer une façon logique de reprendre et de compléter la saison. Et c'est le but: non seulement recommencer à jouer, mais de finir la saison.

Darrin Nicholas, commissaire, SIJHL
Le commissaire de la SIJHL, Darrin Nicholas,

Le commissaire de la SIJHL, Darrin Nicholas, s'interroge sur la pertinence de continuer de mettre de l'énergie pour un retour sur la patinoire cette saison.

Photo : Capture d'écran - SIJHL

Inutile ?

Le commissaire de la SIJHL, Darrin Nicholas est à bout de ressources.

Il n'en peut plus d'essayer d'échauder des plans de relance, qui pourraient tomber à l'eau en raison de la pandémie.

Un simple changement de match de l'après-midi en soirée mobilise beaucoup de ressources dans les communautés et cause tout un casse-tête logistique.

Serait-il même possible de prolonger la saison jusqu'en avril, se demande le commissaire.

Darrin Nicholas préfère maintenant concentrer son énergie pour mieux planifier la relance des activités de son circuit l'an prochain.

Retour incertain

Dans la NOJHL, la plupart des équipes ont pu jouer quelques parties, entre les mois d'octobre et la pause des Fêtes. Des matchs devaient avoir lieu dès la fin janvier.

En raison des plus récentes mesures de confinement, les joueurs des équipes ont obtenu l'autorisation de retourner dans leur patelin jusque là mi-février.

Même s'il tente de demeurer optimiste, le capitaine des Lumberjacks de Hearst, Sébastien Doucet, s'inquiète de la situation.

Si la saison recommence, on va espérer [que les jouers de l'extérieur] reviennent tous. Mais c'est stressant quand ils sont tous partis chez eux.

Sébastien Doucet, capitaine des Lumberjacks de Hearst
Un joueur de hockey qui porte un masque à l'extérieur de la glace.

Sébastien Doucet est capitaine des Lumberjacks de Hearst. Les joueurs doivent porter un masque à l'extérieur de la glace.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Optimisme

Le commissaire de la NOJHL, Robert Mazzuca, a indiqué dans un courriel qu'il prévoyait un retour des activités dans son circuit après le confinement, le 11 février prochain.

Si c'était prolongé, on devra réévaluer la situation, écrit M. Mazzuca.

Le directeur général des Lumberjacks de Hearst, Jonathan Blier, est persuadé que la saison actuelle pourra être complétée. Il rappelle que les activités de la ligue n'ont été entachées par aucun cas de Covid-19, signe que les mesures adaptées pour empêcher la propagation du coronavirus ont été efficaces jusqu'à maintenant.

On garde toujours espoir. Dans une certaine mesure, on a travaillé fort pour en arrivée où on est rendu avec les joueurs en place. On a toujours été une organisation pour les joueurs et leur développement, affirme-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi