•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le visage humain et dynamique de Black Lives Matter

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le visage humain et dynamique de Black Lives Matter

Rattrapage du mercredi 28 octobre 2020
Ra'anaa Brown devant la murale sur la rue Larch.

Ra'anaa Brown adore les arts. Cette murale est une grande fierté pour elle.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Déjà sensibilisée à la cause des personnes noires à la suite de sa maîtrise sur l'histoire de la ségrégation à Chicago, une jeune femme de Sudbury a pris une grande décision au cours de l'été. Avec l'émergence du mouvement Black Lives Matter (BLM), Ra'anaa Brown a décidé elle aussi d'être un agent de changement dans sa communauté.

C'est un discours entendu l'été dernier pendant un ralliement de BLM au centre-ville de Sudbury qui a été l'élément déclencheur pour la militante de 24 ans.

Je me suis dit: c'est maintenant ma chance. C'est maintenant la partie de ma vie où je me demande ce que je vais faire en 2020 avec la résurgence de BLM. Et j'ai dit: je vais participer!

Ra'anaa Brown, coprésidente, Black Lives Matter Sudbury
Ra'anaa Brown au centre-ville de Sudbury.

Ra'anaa Brown est fière de la participation des gens de Sudbury dans la volonté de Black Lives Matter de changer le monde.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Dans un univers blanc

Ra'anaa Brown est maintenant la coprésidente de Black Lives Matter Sudbury.

La coalition revendique de meilleures conditions pour la communauté noire, mais aussi pour tous les gens marginalisés dans la communauté.

Ils le font en intervenant auprès des élus municipaux à l'hôtel de ville, et en organisant diverses activités sociales et culturelles.

Ra'anaa Brown a grandi à Brampton, dans une famille noire, dans un milieu très multiethnique.

Elle avoue avoir eu un choc en arrivant dans le Grand Sudbury il y a 7 ans pour ses études en architecture :  celui d'arriver dans un monde majoritairement "blanc", où même trouver de la nourriture indienne ou jamaïcaine, ou dénicher des produits spécialisés pour ses cheveux, représentait un défi.

Pour moi, ça a été une expérience tellement différente. Une expérience dont je n'ai jamais rêvé. Mais rapidement, j'ai vu des changements et je suis tombée en amour avec Sudbury.

Ra'anaa Brown

Une murale qui parle

Grande passionnée d'arts sous toutes ses formes, la dynamique bénévole a mis à contribution ses talents l'été dernier.

Elle a agi comme coordonnatrice invitée pour le festival UpHere, où elle avait la responsabilité de mettre en valeur les artistes noires.

Ra'anaa Brown est particulièrement fière de la murale réalisée par son amie Sonia Ekiyor-Katimi, sur la rue Larch, un hommage aux personnes noires qui se sentent parfois exclues dans leur propre communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi