•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Rouler à vélo en toute sécurité dans le Témiscamingue ontarien

Rattrapage du mercredi 21 octobre 2020
248f2c8284704d01b6f1085a86dac865

Linda St-Cyr est fière du travail effectué au fil des années pour faciliter le transport actif dans le Témiskamingue ontarien.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Historiquement, le Témiscamingue ontarien n'a pas toujours été un terreau fertile pour les amateurs de vélos. La cohabitation entre les cyclistes et les automobilistes et camionneurs n'était pas toujours des plus amicales. Mais si la région est devenue une destination de choix pour les cyclistes au fil des années, c'est en grande partie grâce au travail de Linda St-Cyr.

Mme St-Cyr est la principale organisatrice de toutes les activités reliées au cyclisme dans la région, en plus d'être l'instigatrice de la piste cyclable STATO (South Temiskaming Active Travel Organization), qui relie maintenant les trois communautés de Témiskaming Shores: Dymond, Haileybury et New Liskeard.

C'est tout un réseau de sentiers et de routes qui ont été développés qui permet de rouler en toute sécurité, grâce à elle.

L'élément déclencheur à son implication :  une randonnée en patins à roues alignées avec sa fille qui a failli mal tourner, en raison de l'absence d'infrastructures adéquates.

Mon conjoint et moi on n'est pas du genre à se dire : C'est dommage qu'il n'y ait pas de pistes cyclables. On s'est dit qu'il fallait faire quelque chose.

Linda St-Cyr, pionnière du réseau cycliste de Témiskaming Shores
4bd9c5bf4a1d428ead1c789644104c17

Linda St-Cyr

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

De plus en plus gros

S'en est suivi entre 2006 et 2012 une série de campagnes de financement pour aider à créer des pistes cyclables.

Le premier segment: une piste entre Haileybury et New Liskeard construit en 2006.

Tout le reste a déboulé jusqu'à un réseau complet de sentiers récréatifs.

On veut que la nouvelle génération soit plus active et de voir des personnes de tous âges, ça me fait plaisir.

Linda St-Cyr

Crédit

Linda St-Cyr refuse de prendre tout le crédit pour l'amélioration du réseau cyclable dans le Témiscamingue.

Il y a toute une équipe de bénévoles dévoués derrière elle pour lui prêter main-forte, souligne la gestionnaire de la page Facebook Bike Temiskaming Shores.

Elle mentionne notamment ceux et celles qui contribuent à remettre à neuf les vélos (une cinquantaine l'an dernier!), qui sont remis chaque année à des enfants de la communauté, et la communauté d'affaires qui a aidé au financement des pistes cyclables.

La pandémie aura eu au moins un aspect positif selon Linda St-Cyr: elle voit de plus en plus de gens, qu'ils soient à pied, en patins à roues alignées, ou en vélo sur les pistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi