•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le groupe franco-ontarien Pleasure Me Wrong sur une lancée

Rattrapage du lundi 19 octobre 2020
Nico See, Jérémie Travis et Samuel Rivard debout dans leur studio.

Nico See, Jérémie Travis et Samuel Rivard forment le groupe Pleasure Me Wrong.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Trois ans après la sortie d'un extrait téléchargé près de 100 000 fois sur la plate-forme SoundCloud, un groupe musical franco-ontarien de Temiskaming Shores semble sur une lancée.

Le trio Pleasure Me Wrong, formé de Jérémie Travis, Nico See et Samuel Rivard, a signé dernièrement un contrat avec le producteur et réalisateur torontois Mark S. Berry, qui a déjà travaillé avec des artistes de renommée internationale comme David Bowie, Duran Duran, Billy Idol, et Boy George.

C'est le producteur lui-même qui a contacté le groupe hip-hop pour savoir s'ils voulaient s'associer avec lui.

La réponse ne s'est pas fait attendre, puisque cette entente donne au groupe du Témiscamingue ontarien accès à davantage de ressources, comme des musiciens de bon niveau, de l'aide en marketing, et des occasions de se produire en spectacle à l'extérieur du Nord de l'Ontario.

Être du Témiscamingue comporte ses désavantages en matière de ressources, mais c'est aussi un avantage au niveau de la création, soutiennent les membres de Pleasure Me Wrong.

Être ici, il n'y a rien qui nous distrait quand vient le temps d'être créatif.

Jérémie Travis, musicien, Pleasure Me Wrong

Pandémie prolifique

La pandémie est un obstacle pour eux puisqu'ils ne peuvent présenter leur musique sur scène, mais elle leur procure aussi davantage de temps pour peaufiner leur matériel et continuer de créer de nouvelles chansons.

La musique, c'est du sérieux pour le groupe hip-hop!

Chaque jour, ils se réunissent pour écrire de nouvelles chansons, pour répéter, travailleur leurs nouvelles pièces, et se questionner sur le son du groupe, souligne Nico See.

Si ce n'est pas du temps plein, c'est quoi? Surtout quand c'est ta passion, c'est ce que te pousse à continuer. Music is life! s'exclame Jérémie Travis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi