•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Il soulève trois fois son poids à 82 ans

Rattrapage du lundi 12 octobre 2020
6eae16875dc04f5c8a621f63b2c92a48

Fernand Boucher

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Quand Fernand Boucher a commencé à s'entraîner, ses amis disaient qu'il en faisait trop. Aujourd'hui, à 82 ans et demi, la plupart d'entre eux habitent dans une résidence pour personnes âgées, alors que lui habite encore dans sa maison de New Liskeard, et il profite de ses temps libres pour soulever des poids allant de 180 à 300 livres!

L'ancien soudeur a fait parler de lui à son 80e anniversaire, quand il est devenu l'homme le plus fort du monde pour son âge.

Il avait soulevé 170 kilos (378 livres).

Il continue de s'entraîner régulièrement dans le gymnase qu'il a aménagé dans son sous-sol.

Si, je me laisse aller, tu deviens en mauvaise condition physique. Et puis, OK, c'est facile de se laisser aller. Mais moi, c'est pas mon genre de vie. OK? Je veux rester physiquement en forme, OK?

Fernand Boucher, homme fort de Temiskaming Shores
Fernand Boucher dans son gymnase.

Fernand Boucher a possédé un gymnase pendant 20 ans. Il s'entraîne maintenant à la maison.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Pas une goutte de "jus"

Fernand Boucher se fait une fierté de dire que s'il est aussi fort, c'est en raison de ses gênes et d'un entraînement rigoureux.

Jamais de sa vie il n'a pris de "jus", comme il appelle les stéroïdes et autres drogues de performance.

Ça aurait été facile, très facile. J'aurais eu des bras et le cou gros de même. Moi je peux dire que ce que j'ai fait dans ma vie, ce n'est pas en utilisant de la drogue.

Fernand Boucher et un altère.

Fernand Boucher espère vivre aussi vieux que son père et son grand-père, dont il a visiblement hérité des gênes de la force physique.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Encore plus fort

L'homme fort de New Liskeard, qui remercie son épouse, entend continuer de s'entraîner et de « rester très fort » tant que la santé le lui permettra.

Il espère même soulever des poids un peu plus lourds.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi