•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gérer ses émotions en classe grâce aux zones d'autorégulation

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Gérer ses émotions en classe grâce aux zones d'autorégulation

Rattrapage du jeudi 16 janvier 2020
Quelles zone es-tu? Agressive rouge, anxieuse jaune

Dans le couloir principal de l'école St-Joseph, on identifie clairement les «zones» dans lesquelles les élèves peuvent se sentir.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Frustration, colère, désintérêt, lassitude : peu importe les sentiments qui peuvent déconcentrer les élèves en salle de classe, une école du Nord de l'Ontario a trouvé une façon de leur permettre de retrouver leur calme.

Un texte de Frédéric Projean

Chaque recoin de l'école élémentaire catholique St-Joseph, à Dubreuilville (y compris les classes, le gymnase et les corridors), compte une « zone de régulation », que le ministère de l'Éducation en Ontario appelle aussi « zone d'autorégulation ». Cette initiative existe depuis quelques années déjà, et l'école a sauté à pieds joints dans le programme.

Concrètement, ce sont des secteurs aménagés pour que l'élève puisse prendre conscience des émotions qui l'habitent, trouver lui-même des solutions pour retrouver son bien-être et revenir dans un bon état pour être efficace en classe.

Ces zones comprennent parfois des livres, de la musique, des plantes, des coussins, et des diagrammes avec un système de couleurs pour mieux reconnaître ses émotions.

Les élèves peuvent s'y rendre à tout moment, pour des périodes de 2 à 5 minutes, sans même avoir à demander l'autorisation à leur enseignante.

S'ils sont dans une "zone" (un moment) où ils ne sont pas confortables, ils ne sont pas prêts à apprendre. En se retirant, ils reviennent au calme, et ils sont aptes à revenir à la tâche.

Sonya Gendron, enseignante de 5e et 6e année
Sonya Gendron dans son coin d'autorégulation

Les élèves de Sonya Gendron peuvent se rendre dans le coin d'autorégulation par eux-mêmes, où leur enseignante peut gentiment les inviter (sans les forcer!) à le faire.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Compétences

La directrice de l'École St-Joseph, Line Bergeron, sourit en réalisant que son bureau est probablement une des seules pièces dans son école à ne pas avoir de zone de régulation. Ce sera fait bientôt, promet-elle.

Elle a adopté le concept de zone de régulation à son école, puisqu'il cadrait bien avec les compétences du 21e siècle qu'elle souhaite développer avec ses élèves et son personnel enseignant : collaboration, résolution de problème, autorégulation, apprentissage autonome, etc.

C'est super! C'est aussi bon pour l'estime de soi. Je n'ai entendu aucun commentaire négatif.

Différentes zones avec les émotions. Zone verte : go. Zone jaune : ralenti.

Au niveau jardin, les enseignants peuvent placer le nom de leurs élèves dans les différentes « zones » pour mieux connaître leur état d'esprit.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Plus vieux

Les élèves plus âgés de l'école, ceux en 7e et 8e année, sont aussi mis à contribution.

Ils rendent régulièrement visite à leurs collègues plus jeunes pour leur expliquer, dans leurs mots, le concept des émotions et des zones d'autorégulation.

Au printemps ou à l'été prochain, Line Bergeron entend mettre sur pied une dernière zone de régulation à son école : dans la cour d'école, avec les couleurs rattachées au projet.

Quelques mythes sur l'autorégulation

- L'enfant est capable de s'autoréguler en entrant à la maternelle et au jardin d'enfants.
- Être assis sans bouger, c'est s'autoréguler.
- Lorsque l'enfant détourne son attention, un adulte doit lui rappeler de rester concentré.
- Autorégulation et conformité sont synonymes.
- Le rôle de l'équipe pédagogique consiste à gérer le comportement des enfants.

Source : Réflexion sur l'autorégulation et le bien-être, ministère de l'Éducation de l'Ontario (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi