Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 26 février 2019

Du Nord à Ottawa: La clique franco-ontarienne des Gee-Gees

Publié le

Meagan McGauhey, Kaylee Lapensee, Taylor McGauhey, et Véronik Samson dans les gradins du centre sportif de l'Université d'Ottawa.
La saison de Meagan McGauhey, Kaylee Lapensee, Taylor McGauhey, et Véronik Samson est terminée. Elles ont été éliminées par les joueuses des Carabins de l'Université de Montréal.   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Qu'est-ce qui arrive quand un groupe de joueuses de hockey franco-ontariennes aime tellement jouer ensemble, mais que leur carrière amateure tire à sa fin?
Elles se retrouvent toutes dans la même équipe universitaire, dans la « grande ville », à Ottawa!

Les soeurs Meagan et Taylor McGauhey et Kailey Lapensee ont toutes étudiées ensemble au collège Notre-Dame à Sudbury.

Elles ont surtout évoluées pendant des années avec les Lady Wolves.
Quand est venu le temps de choisir leur université, le désir de continuer de jouer au hockey à nouveau ensemble a pesé lourd dans la balance.

Quand on savait qu'une allait aller à Ottawa, on voulait toutes y aller aussi! Ça a eu un gros impact. On a tellement eu du plaisir à jouer ensemble à Sudbury. Je pense que puisqu'on était si proches, on a amené ça (notre esprit d'équipe) à notre équipe (les Gee-Gees).

Taylor et Meagan McGauhey, joueuses des Gee-Gees d'Ottawa
De haut en bas: Véronik Samson, Taylor McGauhey, Kaylee Lapensee, et Meagan McGauhey, joueuses des Gee-Gees d'Ottawa, en hockey féminin.
De haut en bas: Véronik Samson, Taylor McGauhey, Kaylee Lapensee, et Meagan McGauhey, joueuses des Gee-Gees d'Ottawa, en hockey féminin. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Hearst

Véronik Samson est la quatrième joueuse du nord de l'Ontario au sein des Gee Gee's, en hockey féminin.

Originaire de Hearst, elle est sur le point de terminer ses études, en sciences de l'environnement, dans la capitale nationale.

À la fin du secondaire, elle désirait poursuivre ses études en français, et son choix s'est arrêté sur l'Université d'Ottawa. La défenseure assure avoir réussi à s'intégrer facilement au groupe de joueuses de hockey de l'équipe.

Quand je suis arrivée avec les Gee Gee's, je trouvais l'atmosphère vraiment nice, avec des beaucoup de québécoises, qui étaient chaleureuses. Ils font sûr que tu fais partie de la famille. Les filles du nord sont arrivées, et ça a fait boule de neige.

Véronik Samson, joueuse des Gee-Gees d'Ottawa
Véronik Samson, joueuse des Gee-Gees.
Véronik Samson s'apprête à entrer sur le marché du travail, dans les sciences de l'environnement. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Mélisa Kingsley

Si l'entrevue avec les joueuses du nord avait eu lieu en début de saison, une cinquième membre des Gee-Gees du nord de l'Ontario se serait jointe à ses coéquipières pour discuter avec le journaliste du Matin du Nord : Mélisa Kingsley.

La jeune hockeyeuse est cependant décédée d'un cancer au début de l'hiver, après une longue lutte contre la maladie. Ses amies assurent que l'esprit de l'ancienne des Lady Wolves n'a jamais quitté l'équipe.

On met son gilet derrière notre banc à chaque joute. C'était dur, mais ça nous a mis plus proches comme coéquipière.

Taylor McGauhey, ancienne coéquipier de Mélisa Kingsley

De retour?

Ce sont le hockey et les études qui ont amené les quatre joueuses du nord à Ottawa.

La plupart d'entre-elles espèrent revenir sur le marché du travail dans la région, à la fin de leurs études universitaires.

Et le hockey dans tout ça? « Toutes les filles avec qui quand on était plus jeunes avec les Lady Wolves, on va toutes se réunir dans une ligue juste pour le fun quand on va être plus vieille! », affirme Kaylee Lapensee.

Chargement en cours