Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mercredi 12 décembre 2018

Trucs pour célébrer les Fêtes dans la sérénité, malgré la démence

Publié le

Une table dressée pour Noël dans des couleurs blanches et argentées avec des bougies et un sapin qui brille en arrière-plan.
Une table dressée pour Noël   Photo : iStock

Flexibilité, sacrifices, écoute: oui, il est possible de « survivre » au temps des Fêtes avec des personnes de notre entourage qui souffrent de démence, à condition de bien se préparer.

La directrice générale de la Société Alzheimer Sudbury-Manitoulin-North Bay, Stéphanie Leclair avoue que le temps de Noël peut être difficile autant pour les gens atteints de démence que leur famille.

C'est un temps de l'année avec beaucoup d'action, beaucoup de stimulation, et parfois ça peut être difficile avec des gens avec une démence d'être trop stimulé.

Stéphanie Leclair, directrice générale, Société Alzheimer Sudbury-Manitoulin-North Bay
Stéphanie Leclair au micro du Matin du Nord
Stéphanie Leclair, directrice générale de la Société Alzheimer de Sudbury-Manitoulin North Bay et districts Photo : Radio-Canada/Patrick Wright

Conseils

Il existe cependant quelques trucs pour ne pas causer des malaises ou de la gêne chez les personnes atteintes.

Elle cite notamment:
- organiser un dîner plutôt qu'un souper;
- réunir un groupe de personnes plus petit qu'à l'habitude;
- chanter et danser;
- les inclure dans la préparation de la fête et du repas.

Une salle décorée aux saveurs de Noël où les gens mangent autour de plusieurs tables.
Les grands groupes ne sont pas une bonne idée pour les gens atteints d'Alzheimer. Photo : Radio-Canada/Anaïs Elboujdaïni

Nervosité

Dans une salle trop bruyante où les gens sont trop nombreux, les personnes atteintes de démence peuvent développer de l'anxiété, devenir plus brusques, plus nerveuses, souligne Mme Leclair.

Elle rappelle que certaines personnes dont la démence est plus prononcée ne savent même pas que c'est Noël!

Dans ce cas, les inclure dans une grande fête familiale peut être négatif pour elles, indique la directrice de la Société Alzheimer Sudbury-Manitoulin-North Bay.

Stéphanie Leclair invite les gens qui ont des doutes sur la façon d'agir pendant les Fêtes avec les personnes atteintes de démence de communiquer avec son organisme, qui saura prodiguer les conseils appropriés.

Chargement en cours