Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 30 octobre 2018

Des crevettes du Pacifique élevées dans le froid du Nord de l'Ontario

Publié le

La crevette blanche du Pacifique produite dans le Nord de l'Ontario.
L'usine située dans le Grand Sudbury produit des crevettes blanches du Pacifique.   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Depuis maintenant trois semaines, il est possible de se procurer des crevettes blanches du Pacifique... élevées dans le Nord de l'Ontario!

Good4UShrimp a amorcé ses activités à Estaire, au sud du Grand Sudbury, il y a deux ans.

La compagnie vient tout juste de commencer la vente au grand public et aux restaurateurs de la région.

Qu'est-ce qui différencie la crevette achetée à l'épicerie provenant de l'océan et celle élevée dans le Nord de l'Ontario?

La meilleure chose, c'est qu'elles n'ont jamais été gelées. On les récolte le matin, on les met sur la glace, et c'est frais. Il n'y a pas de préservatif.

Michelle Quesnelle, technicienne à l'usine Good4UShrimp
Michelle Quesnelle dans l'usine de crevettes.
Michelle Quesnelle croyait aller travailler dans la noirceur et le froid des mines du nord à sa sortie de l'université. Elle gagne plutôt sa vie dans la chaleur d'une ferme de crevettes. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Santé

L'usine est située dans un chemin boisé près de la route 69. L'eau de la vingtaine de bassins qu'on y trouve est moins salée que celle de la mer. Le goût des crevettes n'est pas altéré, assure Michelle Quesnelle, mais elles sont meilleures pour la santé selon elle.

La température chez Good4UShrimp contraste avec celle de l'extérieur : les premiers flocons de la saison venaient de tomber sur le Grand Sudbury, mais il faisait presque 30 degrés à l'intérieur de l'entreprise, lors du passage du Matin du Nord.

De grosses cuves en métal remplies d'eau dans une usine.
Une vingtaine de bassins sont nécessaires pour élever les crevettes.   Photo : Michelle Quesnelle, pour Radio-Canada

Des mines aux crevettes

Michelle Quesnelle est une jeune diplômée en étude de l'environnement de l'Université Laurentienne.

Elle avoue en riant qu'elle envisageait bien plus une carrière dans le secteur minier que l'emploi de technicienne qu'elle a déniché à la ferme de crevettes!

Travailler avec l'eau m'a toujours intéressé, mais [travailler avec] des crevettes, je n'ai jamais pensé que ce serait possible!

Michelle Quesnelle
Un paquet de crevettes.
Les crevettes sont vendues fraîches, non congelées.   Photo : Michelle Quesnelle

Marché

Les crevettes du Nord de l'Ontario sont vendues au marché public du Grand Sudbury.

Les dirigeants de l'usine souhaitent augmenter sa production et sa distribution très bientôt.

Il existe également une usine semblable à Campbellford, dans le Sud de l'Ontario.

Chargement en cours