Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mercredi 3 octobre 2018

Un prélude aux « vrais » Jeux olympiques pour une jeune athlète

Publié le

Nina Kucheran dans les studios de Radio-Canada à Sudbury
Nina Kucheran   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Fraîchement arrivée en Floride pour ses études, une jeune nageuse du Nord de l'Ontario fait déjà ses valises. Sa destination : Buenos Aires, en Argentine, où elle sera la seule représente de la région aux 3es Jeux olympiques de la jeunesse, qui débutent cette semaine.

Nina Kucheran, originaire de Sudbury, sera l'une des 71 athlètes canadiens à la compétition, qui accueille près de 4000 jeunes athlètes de moins de 18 ans.

Quand j'étais aux jeux panpacifiques aux Îles Fiji (en août), c'était pas mal incroyable de faire la compétition là-bas. Avec encore plus de pays pour la compétition cette fin de semaine, ce sera encore plus élite, donc je suis très excitée d'aller là-bas.

Nina Kucheran, najeuse de Sudbury

Forme physique

L'athlète de 17 ans espère construire sur ses belles performances aux Îles Fiji, où elle avait remporté deux médailles. L'ancienne étudiante du Collège Notre-Dame affirme qu'elle était alors dans une des meilleures conditions physiques de sa jeune carrière.

Sauf qu'il ne sera pas facile de répéter ses exploits, puisqu'une pneumonie l'a tenu loin de la piscine la semaine dernière.

Avant ça, j'espérais faire la finale et peut-être avoir une médaille. Maintenant, j'essaye de m'enlever de la pression, faire du mieux que je peux, et espérer être encore en santé rendu là-bas.

Nina Kucheran

Floride

Nina Kucheran fréquente depuis le mois de septembre l'université Florida State, où elle a obtenu une bourse d'études.

Ses journées, entre les études et l'entraînement, sont longues, dit-elle.

La jeune femme a déjà hâte de revenir dans son patelin de Sudbury dans le temps des Fêtes pour revoir sa famille, ses amis... et manger de la poutine!

Mais je pense que je vais vraiment aimer ça ici (en Floride). C'est déjà quelque chose à laquelle je m'habitue et que j'aime beaucoup.

Nina Kucheran

Avant-goût

Avant de penser à la dinde et à la poutine, Nina Kucheran compte profiter pleinement de son passage en Argentine.

Un prélude, espère-t-elle, à une participation aux « vrais » Jeux olympiques avec l'équipe canadienne dans un avenir pas si lointain.

Chargement en cours