•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre caribou de l’île Michipicoten déplacé

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Un autre caribou de l’île Michipicoten déplacé

Audio fil du mercredi 14 mars 2018
Un caribou forestier

Un caribou forestier

Photo : Radio-Canada

Un caribou mâle dans la région du lac Supérieur a été déplacé samedi grâce à un don privé.

Le troupeau de l’île Michipicoten à l'est de Wawa est menacé d'extinction par une meute de loups arrivée dans les dernières années.

La situation inquiétait bien des résidents de la région.

Le temps presse pour sauver les caribous de l’île Michipicoten

C’est à la base un mouvement populaire qui a permis de sauver les caribous de cette région et d’avoir deux îles sur lesquelles on va pouvoir démarrer de nouvelles populations.

Serge Couturier, biologiste et consultant

Il s’agit de la troisième opération de relocalisation depuis le début de l’année.

En janvier, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario a déplacé une partie de la harde vers l’île Slate près de Terrace Bay.

Des caribous menacés déménagés par hélicoptères

Un deuxième déménagement a été rendu possible à la mi-février grâce à un effort conjoint entre la Première Nation Michipicoten et le gouvernement ontarien. Cinq caribous ont été déplacés vers l’île Caribou : un mâle et quatre femelles.

L’ajout d’un autre mâle sur cette île situé un plus au sud sur le lac Supérieur à la hauteur d’Agawa Bay était donc nécessaire pour garantir la diversité génétique. C’est ce mâle qui a été déplacé samedi.

Le biologiste et consultant, Serge Couturier, a participé à ce sauvetage de dernière minute. Il raconte le récit au Matin du Nord.

L’objectif est de ramener dans quelques années des caribous sur l’île Michipicoten, explique Serge Couturier.

Selon lui, les loups disparaîtront à leur tour de l’île après l'extinction des caribous. « Les seules proies qui existent sur l’île sont des castors et lièvres. Ces proies sont probablement trop petites pour un prédateur de la taille du loup » dit-il.

Le biologiste confie que seulement 5 caribous ont été aperçus sur l’île Michipicoten en fin de semaine.

Lors de son passage à la mi-février, ils étaient une vingtaine.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi