Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 9 janvier 2018

Le vin produit en Ontario sous la loupe d'universitaires

Publié le

Des bouteilles de vin sur les rayons d'un magasin
Des bouteilles de vin gagneront les épiceries d'ici la fin de l'année.   Photo : Reuters / Regis Duvignau

L'institut Cool Climate Oenology and Viticulture Institute de l'Université Brock à St. Catharines étudie toutes les étapes de la production et de la vente des vins ontariens.

Lundi, le gouvernement ontarien a annoncé un financement de 960 000 $ pour, entre autres, la mise sur pied d’un nouveau laboratoire de recherche sur la consommation du vin.

Le laboratoire en question sera connu sous le nom de R3CL.

Il fera appel aux technologies de réalité augmentée, de réalité virtuelle et de la réalité sensorielle.

L’outil permettra l’évaluation du comportement des consommateurs de vin dans un environnement contrôlé. Les données recueillies permettront de mesurer les réactions précises à la forme d’une bouteille, l’odeur, l’éclairage de la pièce ou la musique ambiante, entre autres.

Andréanne Hébert-Haché est étudiante au doctorat à l’Université Brock spécialisée en oenologie et en viticulture.

Elle nous présente les projets et les objectifs de l’institut et de ce nouveau laboratoire.

Chargement en cours