•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le legs du Roi Njoya raconté par Inoussa Pempeme

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le legs du Roi Njoya raconté par Inoussa Pempeme

Rattrapage du mardi 23 février 2021
Homme vêtu d'un habit traditionnel du Cameroun et arborant un turban.

Le roi Ibrahim Njoya régnait au début du19e siècle sur le territoire du peuple bamoun, situé dans l'actuel Cameroun.

Photo : Domaine public

Chaque mardi du Mois de l'histoire des Noirs, Le matin du Nord reçoit un invité qui présente un personnage historique marquant de son pays d'origine. Un personnage dont le souvenir et l'héritage l'ont suivi dans le nord de l'Ontario. Aujourd'hui, Inoussa Pempeme nous présente le Roi Ibrahim Njoya.

Inoussa Pempeme a emménagé à Geraldton, il y a 2 ans, grâce à programme pilote en immigration. Cet ingénieur en informatique, originaire du Cameroun, n'a jamais oublié la devise de Ibrahim Njoya, roi du peuple Bamoun, qui stipulait qu'il fallait s'intégrer partout où l'on allait et partager son savoir-faire avec autrui.

Grand inventeur, le roi Njoya est connu pour avoir créé une écriture en langue bamoune, écriture appelée « shomom ».

Un homme sourit devant la caméra.

Inoussa Pempeme est arrivé dans le nord-ouest ontarien il y a environ 2 ans.

Photo : avec l'autorisation de Inoussa Pempeme

Avec l'arrivée des colons, il a trouvé une manière de communiquer sur son territoire avec cette langue-là, comme les Allemands ne pouvaient pas la comprendre. C'était une manière de communiquer avec son peuple comme avant l'arrivée des colons.

Inoussa Pempeme

M. Pempeme admire le roi Njoya puisqu'à son sens, ce dernier a toujours fait du peuple camerounais sa priorité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi