•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile d’obtenir une trousse médico-légale en cas d’agression sexuelle au Canada

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Difficile d’obtenir une trousse médico-légale en cas d’agression sexuelle au Canada

Rattrapage du mercredi 17 février 2021
Des échantillons, des seringues et du matériel médical disposés sur une table.

Selon She Matters, plusieurs survivantes n'ont pas eu accès à une trousse médico-légale alors que d'autres ont dû se déplacer loin de leur résidence pour y avoir accès.

Photo : Radio-Canada / Teghan Beaudette/CBC

Avoir accès à une trousse médico-légale en cas d'agression sexuelle est un défi pour plusieurs survivantes. C'est ce que révèle un nouveau rapport publié récemment par l'organisme She Matters.

Au cours de l’année, l’organisme sudburois a communiqué avec des hôpitaux et cliniques de santé offrant des soins d’urgence de partout au pays afin de leur demander s’ils avaient des trousses médico-légales disponibles. Le constat : 41 % des hôpitaux et cliniques de santé interrogés n’en ont pas.

Stéphanie Proulx, membre de She Matters, ajoute que l’étude a également révélé que de nombreux hôpitaux et cliniques de santé n'ont pas d'infirmières ou de médecins formés pour administrer ces trousses. Il existe également une forte disparité quant à l'accès entre les régions rurales et urbaines.

Des résultats inquiétants, mais prévisibles, selon Gaëtane Pharand, directrice générale du Centre Victoria pour femmes. Elle explique que la honte et les difficultés que vivent plusieurs survivantes à admettre et rapporter aux autorités d'avoir vécu une agression sexuelle expliqueraient le faible nombre de trousses disponibles.

Toutes deux souhaitent que des trousses médico-légales soient disponibles dans tous les hôpitaux du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi