•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sans-abri de Sudbury, victimes du manque de coordination des services

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Les sans-abri de Sudbury, victimes du manque de coordination des services

Rattrapage du vendredi 22 janvier 2021
Homme sans-abris dans la rue.

Les services qui appuient les sans-abris à Sudbury manque de coordination.

Photo : Radio-Canada

L'itinérance devient de plus en plus visible au centre-ville du Grand Sudbury et les inquiétudes des citoyens se manifestent sur les médias sociaux. Les réactions sont nombreuses dans les groupes Facebook, notamment dans le groupe Silent No more!!! Sudbury's Overdose Epidemic.

Denis Constantineau, le directeur général du centre de santé communautaire du Grand Sudbury, attribue cette recrudescence de l'itinérance aux effets néfastes de l'interruption des services de réchauffement à cause de la pandémie ainsi qu'au manque de logements abordables.

Il souligne aussi un manque de coordination dans la distribution des biens et des services, qui a particulièrement touché les personnes sans-abri.

Un homme qui porte des lunettes

Le directeur général du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury, Denis Constantineau.

Photo : Radio-Canada

Les gens et les organismes sont pleins de bonne volonté, mais il n'y a personne de responsable de façon centrale pour gérer tout de ça [...] Il y a une question de distribution de ressources, tout le monde veut aider mais si les gens se ruent seulement au même endroit, pour aider les mêmes 20 à 30 personnes, on oublie plein de personnes.

Denis Constantineau, directeur général du centre de santé communautaire du Grand Sudbury

La ville du Grand Sudbury affirme que c'est un dossier qui est très souvent abordé. René Lapierre, conseiller municipal du quartier 6 du Grand Sudbury et président du comité des services communautaires, veut centraliser les services offerts par les organismes communautaires pour rejoindre toute la population itinérante.

Le conseiller René Lapierre pose pour une photo.

René Lapierre, pense que la centralisation des services va assurer une meilleure distribution des biens.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Si on a 12 personnes qui donnent des manteaux, on a 12 manteaux, mais on n'a pas de bottes ni de mitaines. Donc, il faudrait centraliser ces efforts pour maximiser la générosité des gens.

René Lapierre, conseiller municipal du quartier 6 du Grand Sudbury et président du comité des services communautaires

La ville planifie d'organiser un forum communautaire virtuel les 27 et 28 janvier pour recueillir des solutions, des idées et des témoignages du public, dans l'espoir de trouver des réponses au problème du sans-abrisme à Sudbury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi