•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents de la Place Nolin privés d'ascenseur depuis 2 mois

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Les résidents de la Place Nolin privés d'ascenseur depuis 2 mois

Rattrapage du mercredi 25 novembre 2020
Lucie Beausoleil à son ascenseur

Lucie Beausoleil déplore le manque d'entretien de son immeuble.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

La résidente d'un édifice à appartements a une demande spéciale pour le père Noël cette année : qu'il vienne réparer l'ascenseur de son logement.

Lucie Beausoleil fait cette requête avec le sourire, mais la situation n'a rien de drôle.

Depuis deux mois, le seul ascenseur de la Place Nolin, l'édifice à appartements du Grand Sudbury où elle habite, est en réparation, et hors d'usage.

Étant à mobilité réduite en raison de l'arthrite, Mme Beausoleil s'indigne que les réparations ne s'effectuent pas rapidement.

Je dois changer mes habitudes d'achat, contrôler mes épiceries. Je m'étais planifié pour les 4 à 6 semaines qu'on nous avait dites. Mais maintenant que ça fait plus que 2 mois et le temps des Fêtes arrive, les sacs de farine et de sucre deviennent très lourds.

Lucie Beausoleil, résidente Place Nolin
979fcf82fc7642bdb37374fd1925df3c

Lucie Beausoleil Place Nolin

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

La réponse des dirigeants de la Place Nolin

Contactés par Radio-Canada, les dirigeants de la Place Nolin conviennent que les réparations de l'ascenseur prennent beaucoup plus de temps que prévu.

Ces retards seraient dus à des problèmes de sol, qui doivent être réglés avant la poursuite de ces réparations.

Des chaises ont été installées à chaque palier d'escaliers de l'édifice, pour permettre aux résidents (surtout des personnes âgées) de prendre une pause et de reprendre leur souffle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi