•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Une nouvelle aventure pour deux nouveaux employés d’organismes francophones du Nord

Rattrapage du vendredi 20 novembre 2020
Montage photo des portraits d'un homme et d'une femme.

Maxime Onanena et Valérie Legrand ont plié bagages et se préparent à commencer un nouvel emploi dans un nouvel organisme francophone dans une toute nouvelle ville.

Photo : Radio-Canada / Camil Gauthier

Maxime Onanena et Valérie Legrand sont tous les deux en train d'amorcer des changements dans leur vie. Ils ont plié bagage et se préparent à commencer un nouvel emploi dans un nouvel organisme francophone dans une toute nouvelle ville.

Pour Maxime Onanena, qui habitait à Welland depuis quelques années, c’est à Thunder Bay que son avenir l'attend.

Il a été engagé pour occuper le poste d’agent de développement économique et de marketing pour le Centre francophone de Thunder Bay.

Mais de son propre aveu, il ne connaissait pas grand-chose sur son nouveau lieu d’emploi avant d'être embauché.

Je ne connais sincèrement rien [de Thunder Bay] mais je suis quelqu’un qui aime la découverte et qui a le sens de l’aventure, explique-t-il.

Pour lui, obtenir cet emploi a été une très grande opportunité de pouvoir appliquer les connaissances qu’il a acquises lors de son parcours scolaire.

C’est plutôt à Sault Sainte-Marie que Valérie Legrand va poser valises. L’étudiante en mathématiques a été engagée comme coordonnatrice du Centre francophone de Sault Sainte-Marie.

La native de North Bay est très énergisée par son poste, qui lui permettra, selon elle, de contribuer à faire rayonner la francophonie dans la région et ailleurs en province.

Je sais qu’il y a une histoire riche de la présence francophone ici, alors d’être ici c’est un honneur, explique-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi