•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Questions et réponses sur la deuxième vague de COVID-19

Rattrapage du lundi 16 novembre 2020
Illustration d'une femme portant un masque accompagnée de points d'interrogations et une image du coronavirus.

L'épidémiologiste Robyn Lee répond aux questions des auditeurs.

Photo : getty images/istockphoto / Anastasia Molotkova

Alors que les cas de COVID-19 se multiplient dans le Nord de l'Ontario et que le district de Sudbury passe en zone jaune, la Dre Robyn Lee, épidémiologiste des maladies infectieuses et professeure associée à la Division d'épidémiologie de l'École de santé publique Dalla Lana de l'Université de Toronto était au micro de Martine Laberge pour répondre aux questions que des auditeurs ont fait parvenir. La plupart d'entre elles portaient sur l'efficacité d'un futur vaccin et les variations qui devront être faites.

La plupart d'entre elles portaient sur l'efficacité d'un futur vaccin et les variations qui devront être faites.

Il y a peu de mutations dans ce virus. En ce moment, il y a deux mutations par mois. Ce n’est pas beaucoup. C’est normal pour un virus de changer un peu.

Dre Robyn Lee, épidémiologiste des maladies infectieuses et professeure associée à la Division d'épidémiologie de l'École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto

À propos des questions relatives aux différences entre la première et la deuxième vague, la Dre Lee dit que cellei-ci se caractérise par une transmission au niveau communautaire et que l’on pouvait donc s’attendre à plus de décès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi