•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 ans de carrière dans l’industrie forestière sans accident de travail

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

50 ans de carrière dans l’industrie forestière sans accident de travail

Rattrapage du vendredi 13 novembre 2020
Un homme devant de la machinerie lourde.

Guy Blanchette habite à Hearst et travaille pour la même compagnie depuis 50 ans.

Photo : Facebook : Guy Blanchette

Guy Blanchette travaille dans l'industrie forestière depuis 1970. En 50 ans de carrière, ce résident de Hearst n'a connu aucun accident de travail.

Guy Blanchette est un passionné de machinerie depuis un tout jeune âge. C’est cela qui l’a mené vers l’industrie forestière. Aujourd’hui âgé de 72 ans, il est animé par cette passion. Il ne refuse jamais une journée de travail.

J’aime l’ouvrage et c’est valorisant, explique-t-il. Ça me garde en santé et ça me permet de rester agile.

Je n’ai pas de problème avec ça. Je fais des journées de 14-15 heures en masse.

Guy Blanchette, travailleur dans l'Industrie forestière depuis 50 ans

Au courant de 50 dernières années, M.Blanchette a occupé plusieurs emplois. Il a entre autres été opérateur d’abatteuse à couteaux bûcheuse, opérateur d'excavatrices et il a conduit des ébrancheurs, des bulldozers et des chargeuses de bois. Plus récemment, il est opérateur de niveleuse.

Pendant sa carrière, il a oeuvré au sein de la même compagnie. J’aime toujours mieux travailler à la même place. De cette manière, je connais bien les foreman et je sais comment me rendre partout.

Et après tant d’années, il ne s’est toujours pas blessé au travail. Son conseil : prendre son temps et être attentif.

Souvent, quand [l’équipement] brise, on est porté à aller réparer vite [...] C’est là qu'arrivent les accidents.

Guy Blanchette, travailleur dans l'Industrie forestière depuis 50 ans

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi