•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 000&nbsp;$ amassés pour faire renaître le <em>Underground Gym</em> à Thunder Bay

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

90 000 $ amassés pour faire renaître le Underground Gym à Thunder Bay

Rattrapage du mardi 3 novembre 2020
Sauts-papillons et course sur place, des jeunes du club de boxe Underground Gym se réchauffent.

Des jeunes font des exercices sur le ring du Underground Gym à Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada

Pierre Panetta, fondateur du Underground Gym, un centre pour les jeunes défavorisés, a récolté en moins d'une semaine plus de fonds qu'il ne l'espérait afin de rouvrir le bâtiment qu'il occupait. L'édifice avait été détruit lors d'un incendie l'an dernie

Pierre Panetta a fondé le Underground Gym il y a 20 ans afin de soutenir les enfants dont les familles n’avaient pas les moyens financiers pour les inscrire à des activités parascolaires.

Dans ce gymnase pas comme les autres, l’on pouvait apprendre à faire de la boxe, suivre des cours de musique et de cuisine, et ce, jusqu’à ce qu’un incendie viennent ravager les lieux en 2019.

Depuis, M. Panetta tente de remettre son projet sur pied. Il a maintenant les fonds nécessaires pour le faire.

Pierre Panetta pose pour une photo.

Pierre Panetta, propriétaire de l'Underground Gym, travaille auprès des jeunes depuis de nombreuses années.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Franchement, on dirait un rêve [...] c’est incroyable ! Les citoyens voient bien que c’est un projet important pour les jeunes qui en ont besoin.

Pierre Panetta, fondateur du Underground Gym

Pendant la dernière année, M. Panetta regrette de ne pas avoir été en mesure d'appuyer ces jeunes aussi bien qu’il l’aurait souhaité. Il considère ces jeunes comme ses propres enfants et avec lesquels il dit vouloir passer le plus de temps possible.

Il affirme avoir perdu cinq jeunes depuis l’incendie soit par suicide ou par surdose.

Remettre le Underground Gym sur pied selon lui, c’est de continuer à toujours aider ceux qui n’ont pas l’opportunité de le faire eux-mêmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi