•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le point final à la belle histoire d'Adam Aelick

Rattrapage du lundi 24 août 2020
La famille d'Adam aelick réunis avec sa photo.

Malgré la maladie, Adam Aelick a laissé sa marque auprès de sa famille, de ses amis, et de sa communauté. La cérémonie a été une façon de lui rendre hommage.

Photo : Facebook: Marianne Ducharme

Devenu au fil des années un exemple pour les personnes qui sont atteintes de la maladie 22q11, ou syndrome de DiGeorge, Adam Aelick a finalement eu droit à des adieux en bonne et due forme il y a quelques jours.

Le jeune homme est décédé à l'âge de 22 ans, en avril dernier, au coeur de la pandémie.

Puisque les rassemblements sont enfin permis en Ontario, sa famille et ses amis ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

C'était important d'avoir une célébration de vie parce que Adam était plein de vie la plupart du temps. Il avait beaucoup d'amis.

Miranda Aelick, soeur d'Adam
01724727f49b4100a6ee3f8aa2644958

Miranda Aelick et sa mère Rose Ducharme, avec la photo d'Adam.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Tourner la page

La célébration s'est déroulée au Caruso Club de Sudbury en présence d'une soixantaine de personnes.

Et même si la distance et les mesures sanitaires étaient de mise, la soeur d'Adam assure qu'il y avait beaucoup de chaleur humaine, avec entre autres plusieurs témoignages d'affection.

Ça a mis, plutôt d'une virgule à la fin de la phrase, c'est comme un point. On a pu avoir du "closure". Ça a juste fait du bien.

Miranda Aelick

La fondation 22q11.2 Internationale a créé un prix en hommage à Adam Aelick.

Des bracelets et des chandails inspirés du positivisme du jeune homme sont aussi en vente pour encourager la fondation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi