•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

L’impact insoupçonné du télétravail expliqué

Rattrapage du lundi 17 août 2020
Illustration d'une femme assise dans un fauteuil, un ordinateur portable sur les genoux, dans un salon décoré d'une lampe, de plantes et de livres.

Une femme dans son salon

Photo : iStock

Réunions en pieds de bas, café à volonté, aucun bouchon de circulation pour se rendre au boulot : le télétravail a complètement changé la vie de millions de travailleurs au Canada depuis le début de la pandémie.

Selon l'Agence du revenu du Canada (ARC), le nombre de travailleurs qui ont profité des déductions pour les frais de bureau à domicile, car ils travaillaient plus de 50 % du temps à la maison était de 175 000 personnes en 2018. À la mi-avril cette année, plus de 3 millions de personnes avaient quitté leur bureau et travaillaient à partir de la maison.

Selon le professeur en gestion et en droit à l'Université d'Ottawa Gilles LeVasseur, cette mutation du monde du travail a plusieurs effets pervers. Entre autres, il estime que la visibilité professionnelle est particulièrement problématique pour les gens en télétravail. Selon lui, ces employés pourraient rater une occasion d'être promus au sein de leur organisation.

On est toujours en train de performer, mais on n'est pas dans un groupe avec lequel on peut développer cette relation-là, de proximité et de visibilité, et c'est ça qui est le danger.

Gilles LeVasseur, professeur en gestion et en droit à l'Université d'Ottawa

Gilles LeVasseur prévoit que l'engouement des derniers mois pour le télétravail pourrait rapidement s'estomper avec le temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi