•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

North Bay: le nouveau terrain de jeu d'un entraîneur de canot bien motivé

Rattrapage du mercredi 15 juillet 2020
Jacob Chaîné à l'extérieur près d'un cours d'eau.

De Sherbrooke à North Bay: le nouvel entraîneur du club de canot-kayak de North Bay, Jacob Chaîné, aime beaucoup son nouvel environnement.

Photo : Collection personnelle: Jacob Chaîné

Le nouvel entraîneur-chef du club du North Bay Canoe Club n'a pas perdu de temps pour apprécier les splendeurs nautiques de sa nouvelle région.

Jacob Chaîné a été embauché ce printemps.

Il était avant à Sherbrooke, dans les Cantons-de-l'Est, au Québec.

Saviez-vous qu'il est possible de naviguer en plein centre-ville de Sherbrooke?

Saviez-vous qu'il est possible de naviguer en plein centre-ville de Sherbrooke?

Photo : Destination Sherbrooke

L'athlète cherchait quelque chose à faire pour passer le temps pendant la pandémie quand il a vu l'offre d'emploi à North Bay.

C'est un lieu vraiment incroyable pour les sports de rames. On a un excellent plan d'eau: probablement un des plus beaux que j'ai vu. Il n'y a pas d'algues, et la population est assez respectueuse des rameurs.

Jacob Chaîné, entraîneur-chef du club de canot et kayak de North Bay

Popularité du club

Le jeune homme de 25 ans estime qu'il y a un certain engouement pour les sports nautiques à North Bay. La plupart des programmes du club ont atteint la capacité maximale des participants permis.

Les camps nautiques pour les enfants ont aussi recommencé, pour des demi-journées.

C'est une grosse responsabilité (être entraîneur-chef). C'est un beau défi pour moi. C'est quelque chose qui me donne envie de me réveiller chaque matin et de donner mon 100% pour le club et les jeunes.

Jacob Chaîné se décrit comme un entraîneur très analytique, qui tente de bien comprendre ses athlètes plutôt que simplement leur donner ses consignes.

Il estime que 75% des participants au camp de jour sont très compétitifs, alors que les autres y sont davantage pour l'aspect récréatif. Question de s'adapter aux consignes de distanciation sociale, le camp de jour pour les jeunes est passé d'une journée pleine à une demi-journée.

Il y a ainsi moins de temps libre, et l'entraînement est davantage concentré sur l'eau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi