•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loin des théâtres torontois, un technicien de son de Sudbury se réinvente

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Loin des théâtres torontois, un technicien de son de Sudbury se réinvente

Rattrapage du lundi 6 juillet 2020
Matteo DeSimone devant sa console de son.

La pandémie peut aussi permettre de se réinventer. C'est le cas de Matteo DeSimone, qui a démarré son entreprise de production audiovisuelle.

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Sans boulot dans le domaine culturel dans la région de Toronto en raison de la pandémie, un technicien de son a pris les grands moyens pour renouer avec sa passion: il a ouvert son propre studio, dans le nord de l'Ontario.

Matteo DeSimone est originaire de Sudbury.

Revenu vivre dans son patelin et tanné de se tourner les pouces pendant la crise sanitaire, il accueille maintenant les musiciens dans le sous-sol de l'entreprise familiale, avec tout l'équipement pour qu'ils puissent produire des spectacles diffusés sur Internet.

Le 1er mois de COVID, c'était ben plate. Mais après, je me suis dit que je devais faire quelque chose avec la musique.

Matteo DeSimone, technicien de son et entrepreneur
Matteo DeSimone se tient debout derrière son kit de batterie.

Matteo DeSimone

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

Passion

Il a commencé par jouer de la musique avec son père et des amis dans l'ancien local inutilisé. Puis, il a enregistré de petits concerts improvisés avec des amis, avant de développer une véritable infrastructure professionnelle.

La réponse des musiciens du Nord a été immédiate: ils ont été nombreux à le contacter afin de faire de la musique avec lui.

Quand tu as un groupe musical, ce que tu aimes le plus, c'est de jouer sur une scène, dit-il.

Et Matteo DeSimone estime offrir ce qui se rapproche le plus d'un spectacle dans un bar, et avec une meilleure qualité qu'une prestation enregistrée dans un salon ou une cuisine.

Comme technicien, j'adore réparer des problèmes ! C'est une des choses que je préfère. Si quelque chose ne sonne pas bien, j'aime l'ajuster. C'est beaucoup de pratique, mais je suis très excité pour le futur.

Matteo DeSimone
Matteo réarrange un projecteur dans son studio.

Matteo DeSimone

Photo : Radio-Canada / Frederic Projean

L'après-COVID-19

Et quel est son avenir, après la pandémie?

Matteo DeSimone espère retourner le plus rapidement possible à son premier amour, être technicien de son dans le milieu du théâtre.

S'il peut poursuivre son aventure avec TeoD Productions et aider les musiciens de Sudbury en même temps, il en sera d'autant plus heureux....

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi