•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traitement des aînés : les aider à vieillir dans la dignité

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Traitement des aînés : les aider à vieillir dans la dignité

Rattrapage du mercredi 20 mai 2020
Martine Lagacé

Martine Lagacé, professeure à l'Université d'Ottawa, spécialiste du vieillissement et de la communication intergénérationnelle.

Photo : Radio-Canada / Université d'Ottawa

Une commission d'enquête sur les ratées du système de soins de longue durée de la province a été annoncée hier. Selon Martine Lagacé, professeure à l'Université d'Ottawa, spécialiste du vieillissement et de la communication intergénérationnelle, la pandémie nous a poussés à l'heure des bilans.

Dès le début de la pandémie, Mme Lagacé s’est inquiétée pour les aînés parce que des signes clairs venaient de l’Europe et démontraient que l’âge était un facteur au niveau des mortalités.

Selon elle, la province aurait dû prévoir davantage le coup et protéger les endroits vulnérables comme les résidences pour les personnes âgées. Mme Lagacé a affirmé qu’un examen de conscience devra suivre cette crise sanitaire qu’elle compare à une loupe grossissant des problèmes déjà existants.

Le bon côté de cette crise-là est le fait que l’on doive repenser comment on veut vieillir et quelle place on veut donner aux aînés en situation précaire.

Martine Lagacé, professeure à l'Université d'Ottawa, spécialiste du vieillissement et de la communication intergénérationnelle

Mme Lagacé croit qu’au-delà de la problématique des éléments structurels, il faut trouver un équilibre entre la qualité des soins et la continuité du lien social. Elle souligne que les établissements de soins de longue durée ne doivent plus être des ghettos qui sont coupés de la société. On parle souvent de mourir dans la dignité, mais il faut aussi vieillir dans la dignité, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi